Un hommage national aux deux soldats français tués

0
255

La France rend hommage aux deux commandos marine tués en libérant des otages au Burkina Faso. La cérémonie s’est déroulée ce mardi 14 mai 2019 dans la cour des Invalides, à Paris, en présence du président de la République, Emmanuel Macron.

C’est un hommage mérité. Ce matin dans la cour des Invalides les deux commandos marine tués dans une opération de libération d’otages au Burkina Faso, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, leur mémoire est honoré.

Les trois bières recouvertes du drapeau tricolore. Les désormais commandos marine : Cédric de Pierrepont, 33 ans, et Alain Bertoncello, 28 anssont morts en héros, a déclaré le président français, Emmanuel Macron lors de cet hommage national. « Ces officiers mariniers étaient des soldats hors normes, comme peu d’armées dans le monde ont la chance d’en compter », a-t-il ajouté, avant de leur remettre le titre de chevaliers de la Légion d’honneur.

Le président a aussi insisté sur le fait que la France « n’abandonne ses enfants », citant Sophie Pétronin, otage au Mali depuis décembre 2016. « Nous ne l’oublions pas », a-t-il assuré.

Les forces spéciales françaises ont libéré dans la nuit du 9 au 10 mai, au nord-Burkina, quatre otages, deux Français, une Américaine et une Sud-Coréenne, pendant laquelle ces deux militaires français , Patrick Picque et Laurent Lassimouillasont été tués.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici