#Tchad-Sport: EMMANUEL Tregoat de retour?

0
752

Longtemps resté dans les coulisses et incertain, c’est désormais presqu’officiel son retour. Emmanuel Tregoat prendrait les rênes de la sélection nationale à partir du prochain match des Sao le 5 septembre à khartoum.


Quelle qu’elle soit la situation ou le moment de son retour, l’histoire du football tchadien et ce nom sont étroitement liés : 1er trophée du football tchadien (2014, coupe de la CEMAC) et Emmanuel Tregoat celui qui l’a fait. Mais seulement l’histoire n’est pas complètement rose pour l’homme, la cinquantenaire révolue qui revient pour la face B de sa cassette.
Parti sur une défaite cuisante face à l’Egypte (1 – 5 en 2016 comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2017), Emmanuel Tregoat revient avec une nouvelle mission, doublement assignée : se qualifier dans la poule des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 et la phase finale de ladite compétition. L’on se demanderait si le goût de la 1re partie est déjà dissipé avec le fil du temps ? Pourquoi encore lui pour remplacer Djimta Yamtamadji installé à peine 2 mois par le même ministère à la commande de l’équipe nationale ? Djimta n’a-t-il pas les épaules larges pour la suite ? Juste après être éliminé dès les préliminaires du CHAN.


Le même temps demandé par Tregoat pour faire asseoir une équipe n’est pas donné à l’équipe de Djimta qui se voit expulsée. Les mêmes moyens sollicités par le staff technique national ne leur sont pas accordés moins encore à Tregoat quand il avait la clé de l’équipe (entre 2014 – 2016). L’histoire nous rappelle que l’équipe nationale a passé une partie de son stage bloqué à Paris dans les rues, faute de moyens. Le miracle est déjà accompli ? Ou les paroles du Chef de l’Etat sont entendues et les choses sont déjà prises au sérieux ?
En attendant, ce que l’on retiendra d’Emmanuel Tregoat est qu’il était très mal compris, lui qui a misé sur la jeunesse et pensé sur la durée. Il avait payé les frais de son vouloir bien faire sous l’impulsion de ses exigences qui ne sont autres que normales exigences pour une équipe nationale de football digne d’un Tchad qui se veut prendre part au concert des nations. Maintenant qu’il revient, que va-t-on attendre de lui ? En moins de 2 semaines pour un match capital. Avec quel groupe de joueurs ? Des jeunes ou des « vétérans » ?
On le saura à l’issu des préparatifs et du match du 5 septembre prochain ici à N’Djaména.

Source:FootTchad+

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici