Tchad : La farine de maïs made in Tchad, proche de la population

0
210

Sortie de l’usine de Farcha dans le 1er arrondissement de N’Djamena, la farine de maïs produite par le Groupe CPL se vent tout prête de la population de N’Djamena. C’est une initiative de la chambre de commerce d’agriculture, des mines et de l’artisanat (CCIMA), qui promeut les femmes dans l’entrepreneuriat féminin.

C’est dans cette optique qu’une unité de distribution et de commercialisation de farine de maïs produite au Tchad par l’entreprise chinoise CPL est ouverte au quartier ambassatna dans le 3ème arrondissement sur l’avenue Gougouni Weddey.

Cette unité est l’œuvre de l’association TEEPACKAGING GROUP détenue par l’opératrice Fatimé Amsissan Lamana. TEEPACKAGING GROUP est une société d’expertise agro-industrielle. C’est grâce aux fonds de financement inclusif des femmes entrepreneures du Tchad que Fatimé Amsissan a pu se lancer dans cette activité afin d’aider ces sœurs en leur fournissant la farine de maïs fabriquée au Tchad.

Cette action selon la promotrice, vise à contribuer à l’entrepreneuriat des femmes d’une part et d’autre part lutter contre la pauvreté en offrant à la population les produits locaux. En ouvrant cette boutique dans le 3ème arrondissement, Fatimé affirme que cela réduit considérablement la distance aux consommateurs. « Au lieu d’aller à Farcha, les populations de cet arrondissement peuvent directement acheter la farine dans cette boutique », souligne-t-elle.

« En tant que chef d’entreprise, j’ai décidé d’ouvrir cette petite unité de distribution de tout ce qui concerne les produits de la marque CPL. Cette farine améliorée a une très bonne qualité pour nos foyers, une qualité étudiée par nos propres laboratoires et qui donnera un produit de qualité », rassure Fatimé Amsissam Lamana.

Pour l’opératrice, les femmes entrepreneures tchadiennes peuvent mieux valoriser leurs produits et surtout améliorer la qualité de leur commerce. « Nous sommes aujourd’hui en présence d’une grande unité de transformation qui s’appelle C.P.L et qui se focalise sur la transformation du maïs en farine pour l’alimentation du foyer tchadien », indiqué-t-elle. 
Les prix


Fatimé Amsissam Lamana, souhaitant aller au-delà du concept « Juste prix » en respectant le tarif juste et abordable que le gouvernement a mis sur le marché. Selon elle, le sac de farine de 5 kg est à 1 500 FCFA, le sac de 10 kg à 3 400 FCFA, le sac de 25 kg à 8 500 FCFA et le sac 50 kg se vend à 16 500 FCFA. « Ce prix est plus abordable que le prix ordinaire fixé par Juste prix », ajoute-t-elle.

 
Le soutien du Groupe CPL


Le représentant du Groupe C.P.L, Paul Wang  déclaré pour sa part que son institution s’est focalisée sur la transformation et la commercialisation des produits agro-industriels et alimentaires produits au Tchad en  précisant que grâce à la coopération Tchad-Chine qui existe depuis des années, ils ont décidé d’installer cette usine à Farcha et ils ont obtenu tout le soutien du gouvernement tchadien.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici