Tchad: faute de budget, les législatives prévues en 2015 devront encore attendre

0
465

Prévues pour novembre et annoncées par le chef de l’État lui-même, les législatives, qui auraient initialement dû être organisées en 2015, devront encore attendre, faute de budget.

Selon N’Djamena, elles devraient coûter environ 70 milliards de F CFA (106,7 millions d’euros), une somme dont le pays ne dispose pas.

Le gouvernement se prépare tant bien que mal au sein du Cadre national de dialogue politique (CNDP), qui prévoit une réforme du code électoral et la création d’une Commission électorale nationale indépendante.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici