Santé : Les risques de la polio toujours présents au Tchad

0
338

La campagne de la lutte contre la poliomyélite édition 2019 est lancée cette année sous le nom de « Les Journées Locales de vaccinations contre la poliomyélite ». La cérémonie de lancement de cette première campagne s’est déroulée, ce matin 15 février au district sanitaire de Toukra dans le 9ème arrondissement de la ville de N’Djamena.

La lutte contre le virus sauvage de la poliomyélite continue, malgré que le Tchad n’ait pas notifié les cas d’infection depuis quelques années. Vu les menaces dans les pays voisins : Nigéria et Niger, le Tchad redouble ses efforts et stratégie pour aboutir à l’objectif 80% fixé par le Chef de l’Etat tchadien.

Atteindre au moins 1.271.772 enfants âgés de 0-59 mois dans 28 districts des sept provinces du Tchad, tel est l’objectif fixé par ces journées locales de vaccinations. Une campagne qui, vient renforcer les stratégies dans la riposte de vaccinations de routine. Bien que le Tchad est indemne de nouvelles infections depuis 2012, les risques sont encore présents dans le territoire tchadien depuis 2016 où les nouveaux cas sont notifiés dans l’Etat de Borno au Nigéria. « Nous devons rester vigilants tout en impliquant davantage les autorités communautaires et traditionnelles dans la surveillance des cas de paralysies flasques aigues pour améliorer la qualité de nos campagne de vaccination », a indiqué le ministre de la santé publique, Aziz Mahamat Saleh.

Pour réduire le taux au niveau du Tchad, les partenaires techniques et financiers ont mis l’accent sur l’implication des différentes couches au niveau local et national tout en réitérant leur engagement a accompagné le Tchad dans la poursuite de ces objectifs 80%. La vaccination de routine engagée par le Tchad dans cette lutte contre la poliomyélite est selon les partenaires un véritable pilier de l’éradication du virus sauvage de la poliomyélite. « Il s’agit là d’un choix claire, rational fait par le Tchad pour protéger durablement des cohortes d’enfants qui, autrement continueraient à être exposés aux épidémies dont la poliomyélite, la rougeole, la méningite…», a souligné Dr Jean-Bosco Ndihokubwayo, représentant de l’organisation mondiale de la santé (OMS) au Tchad.

Les journées locales de vaccinations contre la poliomyélite se feront dans les 28 districts sanitaires des 7 provinces du 15 au 17 février 2019 pour la première fois, la deuxième et la troisième se feront en avril et octobre et une campagne nationale de vaccination en mars prochain dans les 117 districts sur l’ensemble du territoire.

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici