Politique : La jeunesse de l’UNDR face aux défis de l’alternance démocratique

0
429

La jeunesse de l’union nationale pour le développement et le renouveau (UJR) a tenu son 5ème congrès ordinaire du 15 au 16 février dernier à N’Djamena au siège du parti à Chagoua dans le 7ème arrondissement. Un congrès au cours duquel plusieurs points touchants la vie politique, sociale, scolaire et estudiantine ont été abordés.

Placé sous le thème : « Les jeunes de l’UNDR, face aux défis de l’alternance », ce 5ème de l’UJR vise à redynamiser les jeunes du parti pour préparer les élections législatives et communales avenir. Durant les deux jours, les congressistes venus de l’intérieur du pays, ont passé au crible les maux qui minent la vie politique du Tchad d’une part et d’autres parts, amener les militantes et militants à être agiter dans le combat politique.

Vu le contexte politique tendu et bouillant de l’heure, il serait fondamental pour le père fondateur de circonscrire la jeunesse de sa formation afin d’espérer une lueur d’espoir dans les législatives prochaines. « Il faut que 2019 soit une année de grande mobilisation pour une meilleure prise de conscience des jeunes tchadiens, en particulier des jeunes de l’UJR qui doivent être à l’avant-garde de la lutte » fortifie, Saleh Kebzabo.

La vie politique est faite de haut et de bas, des réussites et des échecs. En dépit des contestations des élections d’avril 2016, Kebzabo veut s’imposer devant cette fois-ci grâce à sa jeunesse qui selon lui est aguerrit et déterminée pour le terrain politique. Pour lui, le holdup électoral de 2016 a coupé le souffle de sa jeunesse et a conduit à un relâchement. « Relevez-vous et revenez à nos côtés. Les prochaines élections législatives et locales, c’est aussi votre affaire. Vous devez en être, avec les femmes, un maillon essentiel », encourage-t-il.

Le congrès du 15 au 16 février a été non seulement pour la jeunesse de l’UNDR un cadre d’expression et de dialogue, mais une tribune qui a permis aux jeunes deKebzabo de décider et d’extérioriser le potentiel jeune pour une vie politique meilleure.

Des recommandations ont été formulées afin d’encourager les jeunes de l’UNDR à s’armer de courage pour atteindre les objectifs du changement; relever le défi de l’alternance démocratique ;lutter sans répit pour les droits de la jeunesse tchadienne et à œuvrer sans réserve pour l’unité nationale en poursuivant avec détermination leurs activités et leur engagement politique.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici