Ouaddaï : L’UNDR dénonce une escroquerie financière à Abéché

0
314

Dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Tachad.com ce lundi 02 septembre ; l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) attire l’attention du gouvernement qu’une escroquerie  est entraîne d’être organisée par la délégation provinciale des infrastructures du Ouaddaï à Abéché.

Selon le document, un contrôle des papiers des engins roulant est déclenché au Ouaddaï sous l’état d’urgence par la commission. « Même tous ceux qui ont les papiers de leurs engins en règle doivent payer 10 000 FCFA pour les engins à quatre (4) roues (véhicules) et 5 000 FCFA pour les engins à deux roues », indique le communiqué. Ajoutant que, « ce qui est plus anormal, les reçus délivrés ne sont pas les valeurs du Trésor public mais proviennent d’un carnet banal acheté au marché ».

« Cela veut dire que l’argent va dans les poches des membres de la commission qui ont un salaire pour ce travail et peut être même les frais de mission payés déjà par l’Etat », s’inquiète-t-il.

Le document de préciser que le gouvernement a promis d’assainir les finances publiques, donc il ne doit pas permettre que les individus s’enrichissent sur les citoyens déjà en situation difficile. « Il est à craindre que les rafles des engins soient organisés à Abéché et que les abus soient commis par cette commission », ajoute-t-il.

Pour finir l’UNDR, interpelle les associations des droits de l’homme et dit que les citoyens  ont le droit de porter plainte contre cette commission pour escroquerie, s’il n’est pas prouvé que ce genre de prélèvement relève des dispositions de la loi des finances 2019.  

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici