Une nouvelle heure au Soudan

0
167

Signature d’un document de partage du pouvoir entre le conseil militaire et l’opposition au soudan ce matin 17 août 2019 à Khartoum, la capitale du Soudan.

Le conseil militaire de transition soudanais et les représentants de l’opposition ont signé un accord de partage du pouvoir, qui prévoit un conseil de gouvernement de transition civil et militaire et ouvre ainsi la voie à l’élection d’un gouvernement civil. Le soudan entame une nouvelle transition, après des mois de manifestations et de confrontations sanglantes entre manifestants et forces de sécurité.

Le vice-président du conseil militaire du Soudan Hamid Hamdan dit Humeti avait déjà signé l’engagement de respecter « toutes les lettres convenues » dans les deux documents constitutionnels. Hamid Hamdan de poursuivre que « Même en l’absence de l’accord, nous devons le mettre en œuvre, car c’est dans l’intérêt du pays. Nous devons donc appliquer, respecter et soutenir l’accord. ». Pour lui, « Toute lettre sur laquelle nous nous sommes mis d’accord sera mise à exécution avec toute la force ». Le vice-président du conseil militaire Hamid Hamdan dit Humeti de conclure que « Notre intérêt est l’intérêt du pays et nous n’avons aucun intérêt particulier ».

Le président de la République du Tchad Idriss Deby Itno et le Président de la République du Sud Soudan Salva kiir Mayardit, le Premier ministre de l’Ethiopie Aby Ahmed et de l’Egypte Moustafa Madbouli ainsi que d’autres invités de marque ont assisté à la cérémonie de cette signature.

BAYE NGARDIGUINA/Stagiaire (Source: Mahamout Moussa Aboud depuis Khartoum au Soudan).

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici