TIC : Une centaine de filles sont à l’école de l’informatique

0
259

C’est une idée mûrie par la Mlle Hababa Amadou  IBRAHIM à travers son agence de communication Printech. C’est un projet  de formation gratuite  d’apprentissage en informatique aux filles de 09 à 17 ans pour une période de trois (3) mois.

« L’informatique pour les filles », c’est le nom du projet lancé par cette jeune dame qui cherche à travers son savoir-faire, ses expériences et sa formation outiller ses cadettes de 09 à 17 ans en outils informatique pendant les vacances d’été. « C’est  un rêve de relever les challenges en tant que fille, c’est pourquoi je me suis dit, qu’il fallait partager mon expérience avec les autres filles tchadiennes. D’où l’idée  de les faire bénéficier de mes connaissances en informatique, en initiant cette formation », expliqué mademoiselle Hababa Amadou Ibrahim.

« L’apprentissage proposé est gratuit pour les filles retenues, et vise à  les familiarisé avec l’environnement informatique pendant les vacances », poursuit Hababa en soulignant que l’objectif recherché est de, susciter en elles la vocation pour le métier passionnant de l’informatique, détecter leur talent et stimuler  leur créativité voire développer  en elles une passion.

Hababa Amadou Brahim a fait savoir que l’informatique  est un domaine qui est devenu incontournable, et est au cœur de plusieurs spécialisations. « Aujourd‘hui, l’analphabète n’est pas  seulement celui ou celle qui ne sait pas lire et écrire mais celui ou celle qui ne connait pas l’information est aussi considéré comme analphabète. Donc l’apprentissage de l’informatique est important pour tous », renchérit-elle.

Pour  l’initiatrice cette formation, qui se fera graduellement, est une grande occupation pour les vacances et congés. Avant d’ajouter qu’elle va aider les filles à être mieux outillées pour s’installer pour leur propre compte, travailler en équipe ou solliciter de l’emploi facilement.

Cette initiative, «  nous la voulons comme une contribution au domaine du genre et à la promotion de la fille scolarisée ». « C’est pourquoi mon projet cible principalement les filles et cela est une opportunité qui leur est offerte », a-t-elle dit Hababa Amadou Brahim l’initiatrice.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici