Tchad:Non à la 4ème République

0
743
Apres avoir volé les élections, le président autoproclamé du Tchad Deby en complicité avec certains de nos intellectuels véreux et une partie de l’Assemblée caporalisée qui ne visent que leurs intérêts égoïstes tout en mettant en péril l’intérêt national, ont une fois de plus orchestré une mascarade lors du forum dit ‘‘inclusif’’ sur la reforme institutionnelle pour permettre ainsi à Deby de se maintenir au pouvoir le plus longtemps que possible jusqu’en 2O33 voir même plus.
Les résolutions issues du forum dit inclusif (congrès du MPS) ressortent comme suit : un passage à un régime présidentiel intégral permettant ainsi à Deby à avoir le monopole de presque tout le pouvoir de façon concentrique et de gérer le pays sous forme d’un régime monarchique.
Le 10 avril 2018 donne acte à la naissance de la quatrième république, le conseil des ministres s’est tenu sous la présidence de Deby. Reste ainsi au parlement à qui sera transmis le document d’entériner la création de la quatrième république dont la naissance ne fait pas l’unanimité, la voix référendaire est rejetée par l’exécutif, le peuple est ainsi ignoré est exclu par ce dernier.
Une décision est prise unilatéralement de façon exclusive par un cercle restreint des personnes appartenant d’une manière ou d’une autre tous au parti au pouvoir excluant les autres partis de l’opposition et de la société civile est imposant au peuple une reforme institutionnelle qui ne fait pas l’unanimité .
En effet pour ne pas être complice à cette mascarade qui est entrain d’être faite, nous dénonçons avec la dernière énergie avec des larmes aux yeux le passage à la quatrième république que nous jugeons d’impopulaire et insipide.
Marthen Luther King ne disait t’il pas que « notre vie commence à s’arrêter le jour ou nous gardons le silence sur les choses graves » oui la situation est plus que grave !
Dans le contexte actuel que travers notre pays le Tchad il relève de la responsabilité de tout tchadien soucié du sort et du développement durable de son pays d’agir pour sauver le Tchad prit en otage par Deby qui une fois après la validation du document sur la reforme institutionnelle régnera en un monarque absolu. Les tchadiens dans leur ensemble (oppositions, société civile, activistes, étudiants, élèves, commerçants, homme, femme …) doivent agir en synergie pour l’amour de la patrie, agir ensemble comme nos camarades du Niger pour dire non au passage à la quatrième république pour empêcher Deby de nous conduire aveuglement dans la boue .nous allons prendre position ensemble qui est, ni politique, ni populaire, mais elle doit être prise parce que notre conscience nous dicte qu’elle est injuste.
Si en 26 ans de règne sans partage Deby n’a pas pu remédier aux problèmes liés à la santé, à l’éducation, à l’insécurité, la corruption, l’eau, l’électricité, infrastructure… je ne pense pas qu’il aura encore la confiance du peuple tchadien pour l’accompagner dans cette mascarade orchestrée par lui-même pour se maintenir coute que coute au pouvoir est asphyxié d’avantage le peuple pour mieux nous asservir.
Pendant bientôt 27 ans que nos mamans meurent dans les hôpitaux en accouchant par manque de soin approprié
Pendant 27 ans encore que les tchadiens meurent des maladies endémiques par manque de volonté politique
Pendant bientôt 27 ans que les tchadiens vies dans l’obscurité, alors que Deby parle de l’émergence.
Peut-on alors parler d’émergence tout en ignorant à mettre l’accent sur le premier facteur qui nous conduit vers cette émergence (électricité) ? La réponse est surement Non !
En 21ém siècle nos parents dans les quartiers périurbain meurent encore par manque d’eau potable, l’éducation est bancale par manque stricte de volonté politique, la criminalité est visible dans la capitale, la corruption bat son record…
Le Tchad est en retard sur presque tout le plan : Nous sommes 186é place à l’indice du développement humain sur 188.
159è place à l’indice de perception de la corruption sur 176
166è place à l’indice de démocratie économique sur 168
60 % d’analphabétisme
2 ,7% utilisateurs d’internet…
En somme le véritable problème du Tchad ne réside pas au niveau de la reforme institutionnelle mais plutôt à la mal gouvernance, manque de volonté politique, c’est pourquoi nous disons haut et fort non aux reformes institutionnelles.
Pour chuter je dis ainsi chacun défend sa classe, Deby est entraine de défendre sa classe pour préparer son consanguin pour lui ainsi légué le Tchad, nous allons aussi lutter pour défendre l’intérêt du Tchad avec comme slogan « le patriotisme », avec le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peu faire, il faut le faire pour qu’ensemble nous agissons pour sauver le Tchad qui est actuellement prit en otage par ce monarque.
Abdoulaye Younous Mahadjir
Tchadforum
Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici