Tchad : Représentation de la jeunesse au CESC

0
353

Après avoir élu le 07 mars dernier, les représentants de la jeunesse au conseil économique, social et culturel (CESC), les voix sont discordantes.

En date du 16 mars 2019, la Coalition des jeunes leaders pour la bonne gouvernance en milieu jeune a écrit une pétition à la présidence de la république pour contester la désignation de M. Yacoub Sougui comme représentant de la jeunesse au Conseil Économique Social et Culturel. La   Direction du Cabinet Civil de la présidence a dans sa réponse du 21 mars 2019, notifié que le Chef de l’Etat à  marqué son accord pour une bonne élection transparente en vue de désigner un autre représentant.

De son côté, le Cercle national de Réflexion sur la jeunesse (CNRJ) en date du 11 mars, dénonce les régularités dans les élections du 07 mars. Pour le CNRJ, les élections ont été entachées des irrégularités telles que : le manque de sérieux et d’impartialité du comité d’organisation, le non respect des textes en vigueur de la charte africaine de la jeunesse définissant l’âge de 15 à 35 ans ainsi que la représentativité dans les différentes instances réservées à la jeunesse.

Le CNRJ souligne aussi que l’un des candidats à sa propre succession était le représentant de la jeunesse pendant ces six (6) ans dernières années auprès du conseil économique, social et culturel et au mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) et est atteint par la limite d’âge.

En soulignant ces manquements, le CNRJ demande  au ministère de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi de faire annuler ce processus qui n’honore pas la jeunesse.

 

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici