TCHAD : OUVERTURE DES TRAVAUX DU SOMMET DE LEADERSHIP A N’DJAMENA 2018

0
477

N’Djamena la capitale tchadienne abrite du 09 au 10 novembre, les activités du sommet mondial de leadership, ce sommet global  est placé sous le thème : «l’influence au cœur de leadership». Pendant deux jours des travaux, les participants vont se pencher sur les sujets relatifs aux compétences  en matière de leadership et la conformité sociale.

Le premier  jour des activités du sommet de leadership  a commencé par deux conférences vidéo. La première est accèes sur le leadership participatif animé par  Graing Grosechel. Selon  lui, « la différence entre les bons et les grands leaders, c’est la capacité d’anticiper l’évolution du paysage dans votre secteur d’activité plutôt  que d’y réagie ».

Développer une connaissance de la situation, pour Graing cela veut dire d’évaluer et de comprendre honnêtement  et avec exactitude le véritable état actuel de votre  organisation et de votre leadership.

En outre, le conférencier ajoute que, un leader  doit exercer sa prise de conscience  en posant un regard honnête sur ce qu’il dirige.

Le deuxième temps fort de ce sommet, c’est la Co-conférence vidéo. Celle-ci est animée par John Maxwell  et Angela Ahrents tous les deux ont se sont penchés autour des valeurs fondamentales  et les rythmes du leadership. Quand à la conférencière  Angéla, « les valeurs induisent le comportement qui influence le leadership ».

Pour mieux voir le leadership, Maxwell enseigne qu’un « leader doit croire dans l’abondance et cela doit s’accompagner de deux mots ».

Nous devons toujours avoir un écart de vision qui nous oblige à savoir besoin  de plus  et avant. Cet écart  est décrit  comme l’espace entre ce que vous faites et ce que vous pourriez faire a-t-il indiqué.

 AHMAT MAHAMT AHMAT

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici