Tchad: Les Médecins demandent la démission du Ministre de la santé

0
1960

Les hommes en blouse blanche demandent la démission du ministre de la santé.

A la fin d’une assemblée générale tenue ce jeudi 26 juillet 2018, le Syndicat des Médecins du Tchad (SYMET) demande la démission du ministre de la Santé publique, M. Aziz Mahamat Saleh. Les médecins décident d’observer une grève chaque mercredi sur l’ensemble du territoire.
La colère des médecins du Tchad est liée aux décrets n°1414 et n°1415 portant nominations au ministère de la Santé publique et le plan de carrière des médecins.
Le SYMET appelle ses membres à une désobéissance de leurs chefs hiérarchiques dans certaines délégations (N’Djaména et Wadi-Fara) et les directions techniques au ministère occupées par des administrateurs qui ne sont pas des médecins de formation.
Tous vêtus de blouse blanche, les médecins ont pris d’assaut leur siège sis au sein de l’hôpital Général de Référence Nationale (HGRN). Très remontés, les médecins ont affiché sur des banderoles qu’on peut lire. « Non à la médiocrité, sauvons le système de santé au Tchad, non à la déstabilisation du corps médical. Non à l’usurpation du titre de docteur et oui à la promotion de la carrière des médecins ».
Le président du SYEMT, Dr Baroua Haroun Seid déclare que, pour une question de procédure que le sit-in n’a pas eu lieu ajoutant en ces termes, « en urgence nous demandons la révision du plan de carrière des médecins pour que chaque agent de santé se retrouve effectivement par rapport au poste qu’il doit occuper », martèle, le président du SYEMT. Docteur Baraou estime que, le métier des médecins est banalisé au Tchad où des personnes qui n’ont pas la qualification des médecins exercent tranquillement et occupent la place des vrais médecins.
Source: Journal zaman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici