TCHAD : LES LYCEES SCIENTIFIQUES PILOTES AU TCHAD

0
872

Depuis l’année passée quelques établissements publics  ont été  baptisés lycées scientifiques pour augmenter le pourcentage des élèves en séries scientifiques et faire la      promotion des matières scientifiques dans les établissements d’enseignement au Tchad.

Cette initiative est à sa deuxième année d’expérience. L’Etat tchadien cette année veut atteindre ses objectifs dans cette politique à retiré ces enseignants scientifiques dans les établissements conventionnés. Un tour dans quelques lycées de la capitale pour voir l’effectivité des cours dans ces dudit lycées  nous a permis de voir qu’après cette reprise, les élèves et enseignants trainent encore les pas.

Dans quelques établissements que nous avons passés les responsables saluent l’initiative et se disent être satisfaits des conditions d’études.

Au lycée de Walia l’un des responsables affirme que l’initiative n’est pas mauvaise  mais il faut veiller à ce que toutes les conditions soient réunies pour lier la pratique à la théorie.

L’éducation contribue au développement d’un pays certes mais l’orientation dans un domaine précis est très indispensable. Pour bâtir une nation prospère, il faut diversifier les compétences et les talents, raison pour la quelle l’Etat à travers le ministère de l’éducation nationale à créer des lycées scientifiques pilotes.

La question fondamentale qui reste et demeure c’est la disponibilité et la qualité de mains d’œuvre qualifiée pour ces lycées.  En outre cette question il faut ajouter le manque des salles de travaux pratiques, des laboratoires pour les évidences dans les matières telles que la chimie, la biologie, la géologie…Si la faculté des sciences exactes et appliquées de Farcha dans le premier arrondissement qui est censée offrir un bon cadre pour la formation des enseignants scientifiques peines à se disposer de tous les supports pédagogiques, des laboratoires et autres, comment penser déjà à se lancer dans cette aventure ?

Pour ce faire l’Etat doit prendre toutes les dispositions pour que ces lycées scientifiques répondent aux attentes des apprenants et des observateurs pour qu’afin la formation de ces futures scientifiques dans le pays de Toumaï soit au cœur des objectifs d’un développement meilleur et durable.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici