Tchad : « Le premier mal de la jeunesse africaine, c’est le chômage, la souffrance de notre jeunesse, c’est la précarité et la pauvreté…»

0
229

Le président de la chambre de commerce, d’industrie, d’agricultures, des mines et d’artisanat (CCIAMA), monsieur Amir Adoudou Artine a lance ce matin 10 juillet à l’Hôtel Radisson Blu de N’Djamena l’atelier d’information sur le projet ARCHIPELAGO.

« Le premier mal de la jeunesse africaine, c’est le chômage, la souffrance de notre jeunesse, c’est la précarité et la pauvreté qui les poussent vers des aventures sans horizons », a lissé entendre le président de la CCIAMA, monsieur Amir Adoudou Artine aux participants.

L’ARCHIPELAGO est un programme de développement économique, inclusif qui met l’accent sur l’employabilité des jeunes et des groupes les plus vulnérables en augmentant leurs compétences professionnelles et en améliorant leurs conditions d’accès à l’emploi.

« C’est une vision murit par l’Union Européenne et l’Union Africaine  qui vise à combattre d’une part le problème de chômage des jeunes en Afrique et d’autre part répondre au défi de la crise migratoire », a indiqué le président de la CCIAMA, Amir Adoudou Artine à l’ouverture des travaux.

Cette séance d’information et de formation à N’Djamena sur le concept ARCHIPELAGO est selon Amir Adoudou Artine « va permettre aux participants de bien s’informer sur les institutions d’appui au secteur privé dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes et les organes de formation professionnelle, de capitaliser l’information afin d’ouvrir les nouvelles portes à la jeunesse tchadienne pour un avenir radieux ».

Amir Adoudou Artine a signifié que « l’admission du Tchad dans ce premier appel à concurrence est le fruit d’un travail entre l’Union Européenne et l’Union Africaine au Tchad et à la CCIAMA pour que la jeunesse tchadienne  bénéficier des retombés de cet ambitieux programme continental qui, a pour objectif principal de faire bénéficier 10 500 jeunes dans les pays du Sahel », renchérit-il.

Pour lui, la jeunesse africaine trouve du travail, mais pas à des rémunérations correctes et sans la possibilité de perfectionner leurs compétences ou d’avoir une certaine sécurité dans leur emploi. Soulignant le dernier rapport de l’organisation internationale du travail (OIT), qui montre que l’Afrique compte plus de 38 millions de jeunes chômeurs et plus de 200 millions de sa population est âgée entre 18 et 24 ans soit 40% de sa démographie, le président de la CCIAMA a déclaré qu’il est plus qu’urgent et impératif d’agir à la hauteur du fléau qui mine les société africaines et hypothèque tout l’avenir du continent africain.

L’ARCHIPELAGO est le projet financé par l’Union Européen et l’Union Africaine et porté par le consortium SEQUA, CPCCAF et de l’EUROCHAMBERS et couvre 12 pays du Sahel et la province du Lac Tchad.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici