TCHAD : LE GOUVERNEUR DE LA PROVINCE DU MAYO-KEBBI-EST DECRYPTE AVEC SES COLLABORATEURS LA SITUATION SOCIOECONOMIQUE

0
467

Après sa prise de fonction comme nouvel homme à la tête de la province de Mayo Kebbi-Est, Ahmat Taha Mahamat, en tant que le tout premier gouverneur de la province du Mayo-Kebbi Est sous la 4ème République, a tenue une série de rencontres avec les responsables des différentes corporations de sa circonscription. Etait au centre de la rencontre la situation socioéconomique de ladite province et les pistes de solution.
Au rendez-vous se sont les chefs des forces de défense et de sécurité, les délégués provinciaux, les chefs de service, les membres du parquet d’instance, les opérateurs économiques tous, exerçant au Mayo-Kebbi Est sont passés tour à tour s’entretenir avec le Gouverneur. Les questions relatives à la sécurité des biens et personnes, la collaboration entre les chefs des différents services et les difficultés quant à l’exercice de leurs fonctions ont été déposés sur la table.
C’est une rencontre de prise de contact, d’échange et d’orientation pour la nouvelle marche de la province a permis à tous les décideurs de décrypter les maux qui minent la province de MKE.
Sur la question sécuritaire, le Gouverneur compte traduire dans les actes les recommandations assorties du forum national inclusif du mars dernier qui a abouti à la naissance de la 4ème République. Il a transmis à cet effet aux différents responsables de force de défense et de sécurité quelques mesures : « la levée des barrières à l’intérieur de la province, l’indiction formelle aux motos sans plaque de circuler, le désarmement total de la population, l’usage des véhicules Toyota aux civiles est interdit, la patrouille pédestre doit être effectuée à l’intérieur et aux frontières de la province pour sécuriser les biens et les personnes, la transmission des informations en temps réel aux autorités, la lutte farouche contre les voleurs nocturnes… » Pour finir avec les chefs de force et de sécurité Ahmat Taha Mht, instruit toutes les unités de force de défense et de sécurité à plus de travail et de discipline avec un esprit de citoyenneté.
Les délégués provinciaux quant à eux, ils ont l’obligation de respecter et de faire respecter la hiérarchie. En insistant sur leur rôle de conseiller, le magistrat de la province de MKE demande la responsabilité dans l’exécution des tâches dans le délai requis.
L’appareil judiciaire du MKE est aussi présent à ce rendez-vous pour les phénomènes récurrents de voles et coupeurs de routes qui troublent la quiétude des populations de cette province. Les magistrats ont ainsi demandé au Gouverneur la collaboration étroite entre l’appareil judicaire et l’autorité publique.
Devant les opérateurs économiques le Gouverneur n’a pas été tendre avec ces derniers. « Vous êtes la force de l’économie de cette province, nous devons travailler ensemble pour la vie économique de la province » a déclaré le Gouverneur. Les pratiques qui n’honorent pas le bon climat des affaires doivent disparaitre, a martelé Ahmat Taha Mht.
Après les orientations et les mesures, le Gouverneur a reçu les doléances et préoccupations de chaque corporation présente à cette rencontre. Pour les opérateurs économiques, « la seule chose qui détruit la province de MKE, c’est le vol, ce phénomène doit être combattu» insiste les acteurs économiques de la province.
Le préfet du Mayo-Boneye et le nouveau gouverneur appellent chacun des responsables présents à jouer son rôle, a travailler main dans la main, dans une franche et étroite collaboration, dans le respect de la hiérarchie, tout en redoublant d’efforts pour relever les défis auxquels la province du Mayo-Kebbi Est fait face.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici