Tchad : Le gouvernement et ses partenaires signent le 3ème pacte pour le plan national de développement sanitaire

0
254

Le gouvernement tchadien et ses partenaires techniques et financiers ont signé une convention pour le 3ème pacte pour la mise en œuvre du plan national de développement sanitaire (PNDS) 2017-2021. C’était le lundi 15 juillet 2019 à l’Hôtel Ledger plazza.

« Les engagements contenus dans ce pacte, que nous venons signer ont été définis en fonction des six piliers du système de santé, à savoir : les prestations des services, les médicaments, les ressources humaines, les ressources financières, le système d’information sanitaire et la gouvernance du secteur », précise, monsieur Aziz Mahamat Saleh ministre de la santé publique. Ajoutant qu’ils portent sur les goulots d’étranglement, qui impactent négativement la performance du système de santé au Tchad.

« Ensemble nous allons-nous évertuer à les corriger », lance-t-il  en indiquant que si les engagements pris sont respectés, cela va permettre d’avancer vers un quatrième pacte qui sera élaboré en 2022 pour un autre plan national de développement sanitaire.

Les résultats attendus

Pour Aziz Mahamat Saleh, les résultats attendus dans ce présent pacte, sont la remobilisation des acteurs nationaux et internationaux dans un contexte difficile, la mise en lumière des outils et des mécanismes, qui existent déjà pour mieux travailler ensemble et les engagements respectés portant sur quelques points critiques.

« Ce présent pacte vise à amener le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers à s’engager à faire d’avantages et mieux dans le secteur de santé afin que le pilotage du secteur soit assuré par le gouvernement sur la base d’une stratégie sectorielle en consultation avec l’ensemble des acteurs et que les partenaires y apportent leur aide »,renchérit-il.

Son processus a été entamé en avril 2019 par le ministère de la santé publique et couvre la période de mise en œuvre du plan national de développement sanitaire 2017-2021. « C’est un processus participatif, qui impliquer l’ensemble des acteurs de la santé », a indiqué le ministre Aziz Mahamat Saleh.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici