TCHAD : LE FESTIVAL « DARY », EXPRESSION DES CULTURES TCHADIENNES ET LA COHABITATION PACIFIQUE

0
557

Placé sous le haut patronage de SEM le Président de la République Idriss Deby Itno, le festival dénommé « DARY » vient d’être lancé ce matin 22 décembre 2018 à la place de la nation. Ayant pris part au lancement dudit festival, la Première Dame du Tchad, Mme Hinda Deby Itno, Ministre d’État, ministre conseiller à la Présidence Dr Kassiré Delwa Koumakoye Nouradine par ailleurs représentant le Président de la République et bien d’autres personnalités.

Au total 23 régions du Tchad ont effectué le déplacement à cette rencontre du donné et du recevoir dans la capitale tchadienne. Le festival DARY comme l’appelle ses promoteurs, a pour but de faire découvrir la richesse des diversités culturelles tchadiennes aux tchadiens, à la diaspora et aux résidents étrangers au Tchad avec une gamme importante et diversifiée d’activités. DARY vient du mot arabe tchadien qui signifie « Mon pays ».

https://youtu.be/18HB1su9iKc?list=UUmoFMqZKCWOfSvXURA30V6g

Pour le coordonnateur de l’Office National de Promotion du Tourisme, de l’Artisanat et des Arts (ONPTA), M. Abakar Rozzi Téguil « DARY, mon pays, nos merveilles, est un concept né de l’Artisanat et des Arts, de faire de notre capitale N’Djamena, un carrefour de brassage et de validation des différentes cultures du Tchad ». DARY est non seulement une opportunité d’incuber un marché national des arts et de la culture, mais aussi une voie pour découvrir de nouvelles perspectives pour valoriser le Tchad à l’étranger. Il est conçu comme un nouvel instrument pour orienter la politique publique vers une cohésion sociale.

Le Tchad berceau de l’humanité, est un carrefour des civilisations. Pour Mme le Ministre du Développement Touristique, de la Culture et de l’Artisanat, Madeleine Alingué « Ce festival est le résultat d’une opportunité et d’un défi que nous tchadiens, nous nous sommes lancé ». Pour elle, la IVe République a mis dans le centre de sa politique, la culture dont elle considère comme le socle de vivre ensemble au-delà de la croyance religieuse, de vision de société, des défis économiques et sociaux qui mobilisent et définissent l’humanité et l’unicité des tchadiens.

Ne pouvant pas se taire en face de ce brassage attendrissant, le représentant du Président de la République tchadienne, père de la IVe République tchadienne dixit : « Le plus important, concerne la vision que nous devons ensemble évoluer. Nous devons nous entendre, le tribalisme, le régionalisme et le clanisme, nous devons combattre cela ». Pour lui, ce festival doit non seulement avoir lieu chaque année mais aussi être inscrit dans la fête nationale. Donnant un bon exemple et encouragement, la Première dame du Tchad a visité tour à tour accompagnée du Ministre Conseiller à la Présidence et des quelques invités d’honneurs les stands des 23 régions du Tchad qui ont présenté leurs différentes œuvres et danses à travers un défilé.

Ce festival qui commence aujourd’hui, prendra fin le 02 janvier 2019. Il est ouvert tous les jours à partir de 15 heures à 23 heures. Les différents artistes musiciens, humoristes, danseurs etc. presteront tout au long de ce festival pour faire vivre aux tchadiens un moment et une fête inoubliable. Concours, tombola, jeux et loisirs pour enfants et adultes sont aussi inscrits au programme.

 

 

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/gyrgdd/deext.js

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici