TCHAD : LE CNDP FAIT SA RENTREE POLITIQUE

0
1333

TCHAD : LE CNDP FAIT SA RENTREE POLITIQUE

Après la restructuration du Cadre  National de Dialogue Politique (CNDP) selon les résolutions du forum national inclusif tenu du 19 au 27 mars 2018, les chefs des partis politiques tchadiens du CNDP ont fait leur première rentrée politique, ce 12 octobre 2018 à l’hôtel Radisson Blue de N’Djamena. Une date qui marque désormais la pierre rose du CNDP et celle de tous les partis politiques réunis au sein cette faitière.  La cérémonie est présidée par le président du CNDP, en présence du président de l’Assemblée nationale et des chefs de partis politique du CNDP ainsi des diplômâtes accrédité au Tchad.  

Cette rentrée politique du CNDP vise à présenter cette corporation politique depuis sa restructuration en mars dernier aux partenaires politiques du Tchad et dérouler les objectifs et la mission qui lui sont assignés. En lançant cette rentrée politique, le président du CNDP, Mahamat ZENE BADA, a rappelé à l’assistance le rôle et la mission du CNDP qui sont : entretenir une concentration permanente entre les partis politiques afin de maintenir la paix sociale et la sérénité dans les débats politiques. Cette circonstance doit être un temps de réflexion sur le devenir de la vie politique du Tchad après les 28 ans de multipartismes. En outre des controverses autour de la présente formation dite rénovée, ZENE BADA a fait comprendre aux différents partis de l’opposition qu’ils sont des adversaires politiques et non des ennemies alors l’intérêt général doit être au centre de tous programmes.

A rappeler que les résolutions du forum de mars 2018, ont rendu le CNDP paritaire et composé essentiellement des 15 membres de la majorité présidentielle et 15 autres  de l’opposition. La société civile s’est vu retirer de la liste car, pour des questions politiques, il faut des hommes politiques, a-t-il ajouté.

En dépit des multiples contestations postélectorales, le présent CNDP accorde à chaque parti sa place pour sa participation à l’animation de la  vie politique du Tchad.

En attendant les élections législatives et communales de 2019, le CNDP, s’offre une alternance aux membres en vue d’apporter leur contribution pour les prochaines échéances communales et législatives. Pour des questions de transparences, il sera mis sur pieds une Commission électorale nationale indépendante (CENI) et paritaire dont son projet de loi est déjà soumis au gouvernement pour l’étude et une équipe du CNDP étudie les projets des codes électoraux pour la nouvelle CENI.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici