Tchad : La CLTT tire l’attention du gouvernement sur le respect de l’accord du 26 octobre 2018.

0
116

La CLTT a dans un point de presse tenu le samedi 27 juillet à la bourse de travail constate qu’après les échos des réunions hebdomadaires sur les régies financières, l’économie du Tchad entraine de trouver une embellie mais le gouvernement ne fait rien pour améliorer les conditions de vie des travailleurs du secteur public.

A cet effet, elle demande au gouvernement d’annuler purement et simplement le décret n°687, le rétablissement intégral des AGS en y renonçant à la coupe de 35% et la levée du gel des effets financiers des avancements et des reclassements.

Elle exige par ailleurs au gouvernement de verser immédiatement les droits sociaux des travailleurs et travailleuses des institutions dissoutes et/ou fusionnées telles que l’ex-primature, le collège de contrôle et de surveillance des ressources pétrolières.

Le versement immédiat des indemnités de départ à la retraite ainsi que le capital de décès aux ayants-droits, le versement des droits sociaux des agents des ceintures vertes et de prendre en charge les contractuels des services publics.

D’après la CLTT, le processus de l’assainissement du ficher de  la solde et l’audit des diplômes comportent beaucoup d’irrégularité. Pour elle, des graves manquements dans le paiement des indemnités de craie et des indemnités pour cherté de vie, des doubles empois les agents nommés par décret et relevés continuent à percevoir les indemnités liées à cette fonction, les agents retraités ou décédés certains sont toujours actifs et des agents fictifs, sont selon la CLTT des agents qui perçoivent indument des salaires.

La CLTT, interpelle le président de la République, garant de l’application du protocole  d’accord du 26 octobre 2018 entre le gouvernement et les organisations syndicales d’intervenir personnellement dans le but de trouver une solution à cette situation qui pourrait impacter sérieusement la paix sociale. « Qui dit social, dit travailleurs et travailleuses », a indiqué le secrétaire général de la CLTT, Brahim Ben Saïd.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici