Tchad : La 17ème Journée Africaine de la Médecine Traditionnelle : les Tradipraticiens tchadiens en veulent plus

0
1567

Les Spécialistes de l’utilisation de substances végétales, animales et minérales ainsi que d’autres méthodes basées sur le fondement socioculturel de la société pour la guérison des maladies ont célébré ce matin, 31 août 2019 au ministère des affaires étrangères, la journée internationale de la médecine traditionnelle.  

C’est en présence des diplomates, Représentants des Organisations internationale, de nombreuses autorités administratives et religieuses, que la célébration de la 17ème journée Africaine de la médecine s’est déroulée sous l’égide du Ministre d’Etat, Ministre Conseiller à la Présidence de la République. 

A travers le thème de l’année, « Intégration de la médecine traditionnelle dans les programmes d’enseignement pour les étudiants en sciences de la santé des universités dans la région africaine », les tradipraticiens tchadiens, venus de toutes les provinces du pays ont tenu à valoriser les patrimoines culturels à l’échelle mondiale qui, selon eux, « entraînera une prise de conscience sur la protection de l’environnement ».

Aussi, évoquer les principales raisons sociologiques, scientifiques, techniques et juridiques d’intégration de la médecine rationnelle, le programme de l’enseignement supérieur afin de concilier les sciences et les pratiques médicales traditionnelles et modernes pour guérir la population tchadienne qui fait recours à 80% aux soins traditionnels, selon l’OMS avec le slogan « Sauver les plantes qui sauvent la vie »résumant son idéologie.

Les objectifs de cette manifestation

Cette célébration vise à sensibiliser toutes les couches de la société sur l’importance de la médecine traditionnelle ; sensibiliser les tradipraticiens sur l’importance de l’intégration de la médecine traditionnelle dans les programmes d’enseignement; exposer les produits de la Médecine traditionnelle tchadienne ; faire le plaidoyer pour l’adoption des textes législatifs et réglementaires de la Médecine traditionnelle et former les tradipraticiens sur certains sous-thèmes.

Le Ministre de la santé, Pr Mahmoud Youssouf Khayal, a profité de l’occasion pour lancer un appel « Aux institutions universitaires, aux instituts de recherche et au secteur privé, à renforcer leur collaboration en vue de l’intégration de la médecine traditionnelle dans les programmes de formation des professionnels de la santé, des étudiants et des chercheurs ».  Son homologue, le ministre d’Etat, ministre conseiller à la Présidence de la République, Dr Delwa Kassiré, a promis la transmission fidèle des recommandations des Tradipraticiens au Président de la République.

La cérémonie a pris fin sous l’exposition des multiples produits à base de végétaux, minéraux et substances animales. La formation a débutée hier avant la célébration de cette journée et prendra fin ce soir.

NADJINDO Alex/Journaliste Stagiaire

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici