Tchad : Enlèvement de 4 personnes contre rançon

0
254

Trois chinois et un libyen ont été enlevés le 16 août dernier au Nord du Tchad par des individus armés jusqu’aux dents. Ils ont été présentés lundi 02 septembre 2019 par le procureur de la République, Youssouf Tom.

Ces quatre personnes exerçaient leurs activités d’orpailleurs dans les zones aurifères au nord du Tchad, a indiqué le procureur, Youssouf Tom. Ils ont à leur tête, Ibrahim Mahamat Saleh de nationalité libyenne, a ajouté le procureur de la République.

Ibrahim Mahamat Saleh Al-Breki est un entrepreneur dans le domaine de mine et les trois chinois sont ses employés. D’après le patron, deux véhicules sont venus les surprendre avec 14 hommes à bord, armés jusqu’aux dents qui ont fait irruption dans leur lieu de repos, les ont pris en otage avec des tirs d’armes et ont eu, à leur arracher 6 kilogrammes d’or, une somme importante d’argent et un véhicule de marque Toyota Hilux.

Dans un témoignage recueilli  et rapporté par la SRNJ publié par le site d’information tchadinfos le feuilleton a commencé le 16 août dernier aux environs de 5 H 30 mn, lorsque 14 hommes armés ont attaqué leurs logements en tirant des coups de feu en l’air.

« Ils nous ont demandé de leur remettre l’or que nous avons extrait. Je leur ai dit que nous n’en disposons pas. Ils ont fouillé ma chambre pour retrouver 6 Kg d’or. Après cela, ils ont pris les trois et moi pour nous conduire à la frontière Tchad-Soudan-Libye », rapporte Brahim Mahamat Saleh Albreki dans les colonnes de tchadinfos.

Les trois chinois sont âgés respectivement de 61 ans, 49 ans et 25 ans. Le premier âgé de 61 ans est marié et père de deux enfants ; il se nomme LIYOUM MING ; LING JIANHUE âgé de 49ans, marié et lui aussi père de deux enfants,     et le troisième, TIAN YU HAO âgé de 25 ans est célibataire. 

Selon le témoignage du chef de l’entreprise, les ravisseurs ont exigé une rançon de 50 millions de dinars lybien. Après discussions, un compromis a été trouvé pour 2 millions de dinars. 500 000 dinars avaient être versés à un certain Ali Abakar à Bengazy qui les avait transférés ensuite à N’Djamena. C’est de là que les autorités tchadiennes ont saisi ladite somme, rapporte Tchadinfos.

La saisie de la somme a paniqué les ravisseurs qui ont trouvé mieux de se débarrasser de leurs otages. Ils les ont abandonnés en plein désert à 40Km d’Amdjarass. Heureusement, dans leurs marches, ils sont tombés sur un paysan qui les a conduits auprès des autorités à Amdjarass, raconte le Libyen.

Selon les otages, leurs ravisseurs s’expriment dans un arabe soudanais et de fois libyen. Ils sont âgés entre 60 et 30 ans. 

Selon le procureur les kidnappeurs ont demandé une somme importante contre libération. Ils ont abandonnés les kidnappés après l’interception de la transaction de la rançon par les éléments de la gendarmerie. Youssouf Tom annonce l’ouverture d’une information judiciaire. Selon lui, plusieurs complices sont déjà identifiés à travers le pays

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici