TCHAD : COMMEMORATION DE LA 11ème EDITION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LAVAGE DES MAINS

0
581

Le Tchad à l’instar des autres pays de la planète terre, célèbre ce 15 octobre «La Journée Mondiale de lavage des mains ». Ici à N’Djamena, c’est le Directeur Adjoint du ministère de la santé publique, représentant sa tutelle, Dr Mahamat Hamit Ahmat qui a lancé les activités de commémoration de ladite journée au centre de santé revitalisé d’Atrone dans le 7ème d’arrondissement. Une journée placée sous le thème : « Des mains propres : une recette pour être en bonne santé.

Un thème qui vise à sensibiliser et éduquer la population aux pratiques de lavage des mains. Le lavage des mains est un geste simple et salutaire qui permet d’éviter et/ou réduire de contamination des maladies liées aux mains salles. Selon l’OMS, le lavage des mains réduit de 70 à 80% des risques des maladies des mains salles.

Le Tchad, étant l’un des pays membres de l’Organisation mondiale de la Santé a pris l’engagement de commémorer le 15 Octobre de chaque année, « la journée mondiale de lavage des mains ».

« Les risques sanitaires liés à un environnement malsain constituent les enjeux majeurs du 21ème siècle, auxquels tous les pays du monde devront  y faire face. Le Tchad, de part sa condition socio-économique précaire, reste très vulnérable aux aléas climatiques et aux maladies liées à l’hygiène et l’assainissement. Cette situation est accentuée par certaines habitudes de vie d’une tranche non négligeable de la population pour qui, se laver les mains avant de manger ou au sortir des toilettes ne sont pas entrées dans les mœurs. Alors, on n’est pas surpris de constater que les maladies diarrhéiques occupent une bonne place parmi les causes premières de consultation dans nos formations sanitaires», a souligné Dr Mahamat Hamit Ahmat, Directeur général adjoint du ministère de la santé publique.

La non pratique de lavage des mains engendre des maladies diarrhéiques, dont le choléra, la fièvre typhoïde, la conjonctivite et l’hépatite A.

Le thème de cette année « Des mains propres : une recette pour être en bonne santé », rappelle combien est important le geste de lavage des mains. « Il peut réduire de 47% la prévalence des maladies liées à l’insuffisance d’hygiène qui sont la fièvre typhoïde, le choléra, la diarrhée, la dysenterie, la conjonctivite, la fièvre hémorragique à virus Ebola, etc. », confirme le Dr Hamit

A cette commémoration de la 11ème édition, un appel est ainsi lancé aux dirigeants, Organisations gouvernementales et non gouvernementales, communautés, à agir en synergie d’action pour que le lavage des mains au savon et à l’eau propre devienne une réalité quotidienne dans toutes les sociétés des humains.

Pour le DGA, Dr Mahamat Hamit Ahmat, « le Ministère de la Santé Publique continuera à accomplir sa tâche, celle de sensibiliser  la population à tous les niveaux ».   

Eu égard aux pratiques malsaines et mauvaises habitudes de certaines communautés tchadiennes, l’enseignement de l’hygiène corporelle et alimentaire à tous les niveaux serait l’une des solutions dans cette lutte. Doubler des campagnes de sensibilisation dans les ménages, marchés et édifices publics, sur les techniques de lavage des mains au savon, après la sortie des toilettes, avant de prendre un repas, de retour du travail, avant de manipuler les denrées alimentaires etc.…, pour éviter les maladies dites des mains sales.

Pour atteindre ses objectifs, le comité d’organisation a mis l’accent sur l’éducation des enfants en vue de leurs enseigner et inculquer ces gestes simples qui permettent de réduire de moitié la morbidité et la mortalité liées à ces maladies. Pour cette cause quelques écoles de la zone ont été invitées à cette cérémonie pour des jeux concours en vu d’insister sur les bonnes pratiques de lavage des mains.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici