TCHAD : 190 EMPLOYES DE LA STE LICENCIES, RECLAMENT LEURS DROITS

0
537

Après un mois de non travail au sein de sa structure, le personnel de la société tchadienne des eaux a tenu une conférence de presse à la bourse de travail ce matin pour tenir informer les hommes de médias et la communauté nationale sur le licenciement qu’il juge n’avoir pas respecté les normes de licenciement établis par l’Etat tchadien.
Les 190 agents dont 30 délégués de service de la société tchadienne des eaux sont désormais sans activités. Le motif de leur licenciement est basé sur la crise économique que traverse le Tchad. Pourtant ces ouvriers sont des chevronnés d’au moins sept ans de service et savent combien rapporte la caisse de la société. Pour eux, cet acte n’a pas de sens. Comment comprendre que l’on choisisse des nouvelles recrues au détriment des professionnels, a martelé les intrvenants Mariam Adoum, la Déléguée du personnel de la STE.
Pour avoir une satisfaction dans un bref délai les employés ont confié l’affaire à la, justice et espèrent avoir une idée précise sur ce licenciement devant le barreau.
Accompagnant ses camarades à la lutte, le représentant de l’Union de Syndicat du Tchad n’a pas apprécié le comportement de certains employeurs à l’endroit des travailleurs et demande aux personnes compétentes de ladite société de prendre des dispositions en faveur de ces personnes. Il compte bien accompagner jusqu’à ce que lumière soit faite sur cette affaire pour que ces pères et mères de famille puissent entrer dans leurs droits.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici