Sultanat de Dar Ouaddaï : La famille Ourada : « Nous avons donné ce palais à l’État et non à Cherif. Dès qu’il met pied dans ce palais nous allons manifester et l’État va assumer les conséquences « 

0
937

Arrivé à Abéché dans la province du Ouaddaï, ce samedi, le nouveau sultan Chérif Abdelhadi Mahadi a vivement remercié le président de la République, les ouaddaiens et les oulémas du pays.

Dans son adresse, le sultan s’est félicité de la voie pacifique dont les fils du terroir ont entreprise avant de dire que c’est de la même manière que la paix pourra s’instaurer et se pérenniser dans la localité. 

Pour lui son arrivée à Abéché ce samedi ne vise en aucun cas, à s’en prendre à qui que ce soit en disant si les gens ont des reproches  à lui faire, qu’ils se rapprocher de lui et le lui dire pour éviter la médisance. « Celui qui a vu un défaut en moi et n’est pas venu m’en faire part, le jour de jugement dernier, la question lui sera posée », a-t-il indiqué.

Pour la famille Ourada, on leur a pris le sultanat pour le donner à un inconnu et encore on va les déloger du palais de leur grand-père. Très attendrie,Doumtané Ibrahim Mahamat Ourada dit « On nous a manqué beaucoup de dignité. Le sultanat nous revient de droit et nous allons lutter pour l’avoir ».

Selon Barka Senoussi Ourada, la famille Ourada n’est pas contre le décret du chef de l’État nommant un nouveau sultan même s’il n’est pas de la famille royale. « Pour éviter les problèmes, nous avons quitté pacifiquement le palais. Et sachez que nous avons donné ce palais à l’État et non à Cherif. Dès qu’il met pied dans ce palais nous allons manifester et l’État va assumer les conséquences », projette-il.

 Dans sa page Facebook, Dr Ali Adel-Rahman Haggar demande aux autres chefs de canton de régir. « le sultan de Kanem, de Baguirmi et le Gong de Léré doivent réagir car on ne sait pas jamais, le cas de Ouaddaï peut venir dans n’importe quel autre royaume si on se laisse faire », écrit-il.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici