SIGNATURE D’UN ACCORD POUR LA PROMOTION DE LA LANGUE ARABE AU TCHAD

0
364

Le Conseil National de la Jeunesse du Tchad (CNJT) représenté par M. Mahamat Souleyman Ibrahim  a signé un accord de partenariat et de coopération avec l’Union Générale des Institutions de Soutien à la Langue Arabe au Tchad représenté par son président Dr Hassaballah Mahdi Fadlah. C’était hier 25 novembre 2018 à la maison des médias dans le 6e arrondissement de la ville de N’Djamena.

Ces deux parties ont des objectifs similaires et chacune d’elles à  un rôle très important dans la société tchadienne. L’union Générale des Institutions de Soutien de la Langue arabe au Tchad est un regroupement de la société civile des institutions œuvrant dans le domaine de la langue arabe et agit pour l’application du bilinguisme, plaide pour les droits des arabophones, leur participation dans l’administration publique et dans la vie publique. Et le CNJT est une organisation nationale représentant la jeunesse tchadienne dans son ensemble, plaide les causes des jeunes dans tout le territoire national et confirme leur participation dans la vie publique.

Par cet accord, les deux parties cherchent à œuvrer main dans la main et fusionne leurs capacités et moyens pour l’exécution conjointe des programmes et activités relatifs aux domaines culturels, sportif et de jeunesse à commencer par l’organisation de la semaine nationale de a langue arabe 6e édition et la célébration de la journée internationale dont l’union a entamé les préparatifs sous le haut patronage du Président de la République Idriss Deby Itno, ainsi que d’autres activités verront le jour ultérieurement.

Le président du CNJT M. Mahamat Souleyman Ibrahim  se dit satisfait de cet accord « Nous sommes ravie de faire partie de cette activité et ravie de ce partenariat, nous tenons à faire de notre mieux pour appuyer l’Union Générale des Institutions pour l’appui du bilinguisme au Tchad afin d’organiser cette activité et surtout d’avoir une large couverture en milieu jeune. Cette activité est appuyée par l’Unesco qui a choisi ce thème : « La Langue arabe et la jeunesse » et qui exige aussi une certaine implication de la jeunesse surtout dans l’organisation et dans l’appui des jeunes parlant la langue arabe au Tchad » s’est-il exprimé.

Ce partenariat est signé sous des conditions mentionnées à onze articles dont le dernier article dispose que : « En cas de malentendu ou différend entre les parties, il sera tranché à l’amiable tenant compte de l’intérêt général et de valeurs et principes humains. A défaut, il sera soumis aux instances officielles qui vont le solutionner conformément aux législations en vigueur ».

Cet accord signé n’ôte en aucun cas la liberté de chacune des parties à signer d’autres accord avec d’autres associations pour son épanouissement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici