Sécurité et santé au travail : Le ministre Ali Mbodou Mbodoumi appelle à prioriser la protection sociale

1
743

En prélude de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail et de la journée africaine de la prévention des risques professionnels, le ministre de la Fonction publique, du travail et du dialogue social, M. Ali Mbodou Mbodoumi a fait une déclaration dans son cabinet ce matin 26 avril 2019 relative à la commémoration de ces deux  journées qui se célèbrent les 28 et 30 avril de chaque année.

Adressant la parole à tous les travailleurs tchadiens, le ministre Ali Mbodou Mbodoumi souligne que la commémoration de ces journées permet d’éveiller les consciences dans le monde du travail et entretenir les débat pendant le déroulement des activités prévues à cet effet.

Pour la commémoration de la Journée mondiale de sécurité et de la santé au travail, les travailleurs vont réfléchir sur le thème « La sécurité, la santé et l’avenir du travail » et la Journée Africaine de Prévention des Risques Professionnels sera célébrée sous le thème « Construire les bases d’une convention durable en milieu de travail en Afrique ».

Pour le ministre, toutes les entreprises doivent être engagées dans la prévention des risques professionnels. « J’invite, donc les partenaires sociaux à entreprendre des actions fortes pour faire de la protection sociale une réalité en milieu de travail », ajoute-t-il.

En appelant à prioriser le respect des textes législatifs et réglementaires en matière de sécurité et de santé au travail, M. Ali Mbodou souhaite   que l’attention particulière soit accordé sur les accidents de travail même les secteurs informels où les accidents de travail sont légion sans aucune protection sociale. « J’émets le vœu que nous nous engageons tous et résolument pour faire de nos milieux de travail un environnement sûr et sain », souhait-il.

Il faut noter dans son dernier rapport 2018-2019, intitulé « La sécurité en chiffre  le Bureau  International de Travail (BIT)  a déclaré que 2,2 millions de travailleurs dans le monde meurent tous les ans dans le cadre de leur travail, soit 250 personnes meurent par jour. Mais au Tchad, selon la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) en 2018 plus de 467 cas de déclaration d’accident de travail ont été enregistrés.

 

Facebook Comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici