Santé : « Zéro Palu ! Je m’engage »

0
306

C’est le thème de la 12ème édition de la Journée Mondiale de Lutte contre le Paludisme organisée par le ministère de la santé publique ce jeudi 25 avril au palais du 15 janvier.

La journée mondiale de lutte contre le paludisme est stimulé la détermination des acteurs engagés dans la lutte contre ce fléau dont notamment les leaders d’opinions, les organisateurs de la société civile, la communauté des scientifiques, les milieux académiques, les responsables municipaux, les autorités traditionnelles et religieux.

Le thème choisi « Zéro Palu ! Je m’engage » est en fait d’un engagement personnel, individuel avant tout et collectif ensuite. Il vise également à redynamiser le mouvement général vers un monde sans paludisme.

Au Tchad en 2017, seules 13 régions sur 23 éligibles ont bénéficié de campagnes de distribution de masse de moustiquaires sur financement du Fonds mondial. Alors l’OMS plaide pour que toutes les régions puissent bénéficiers de la distribution de moustiquaire.

Selon l’Enquête Nationale sur les indicateurs du paludisme au Tchad de 2017, 54.9% des femmes enceintes ont dormi sous moustiquaires imprégnées d’insecticides la nuit ayant procédé l’enquête. Selon la même enquête seule 52% des enfants de moins de 5 ans de tous les ménages dormaient effectivement sous une moustiquaire imprégnée.

Pour le représentant de l’OMS au Tchad, Dr Jean-Bosco Ndihokubwayo « dans le monde, le nombre de décès enregistrés chez les enfants de moins de 5 ans est passé de 440 000 en 2010 à 285 000 en 2016 (plus de 90% de décès surviennent en Afrique au sud du Sahara). Toutes fois, le paludisme demeure toujours un facteur majeur de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans et un enfant en meurt toutes les deux minutes au monde », a-t-il souligné.

Pour avoir un impact, il est essentiel de couvrir toute la population Tchadienne dans son ensemble, à travers des campagnes de distribution de masse couvrant toutes les régions à risque tous les 3 ans, à travers une distribution systématique à toutes les femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans fréquentant les services de santé dès le premier contact et que cette population cible dorme effectivement sous moustiquaire.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici