Santé : L’éthique et la déontologie au centre du congrès des techniciens de la santé

0
512

L’ordre national des techniciens de la santé (ONTS) tient depuis ce matin 22 févier 2019 à la maison de la femme de N’Djamena son deuxième congrès placé sous le thème : « les droits et devoirs des techniciens de la santé ». Une rencontre qui va permettre aux techniciens de jeter  un regard rétrospectif sur la profession et réactualiser les textes de base de l’ordre.

Après sa création en février 2011, l’ONTS s’est fixé comme mission de conseiller les pouvoirs publics sur les problèmes de santé publique et promouvoir la santé et la qualité de soin. Ce congrès  qui se teint après celui de février 2015 permettra aux techniciens nationaux de santé d’examiner la problématique de la santé publique, la promotion de leur profession et la question de l’éthique et de la déontologie.

A l’ouverture des travaux, le ministre de la santé publique, M. Aziz Mahamat Saleh, a rappelé aux congressistes sur la grandeur de leur responsabilité avant de leur exhorter à plus de travail pour apporter leur contribution à la question de la problématique de santé publique et la promotion des soins de qualité.

« Ce  congrès nous donne l’occasion de poser des questions sur les problématiques de prestations de service de santé aux patients. Nous constatons avec amertume que les principes déontologiques sont perdus de vue dans les prestations de service de santé. Le personnel de santé oublie parfois qu’il fait face à des maladies qui terrifient son semblable et il y a une perte de confiance dans nos formations sanitaires. Les agents de service de santé devront se rappeler sans cesse leur grandeur dans l’exercice de leur fonction. Car ce qui fait leur spécificité est le regard que la société leur accorde », souligne le ministre Aziz Mahamat Saleh.

Compte tenu de la place qu’occupe un technicien dans les prestations de services de santé, la tutelle a insisté l’obligation du personnel de santé. « Le personnel de santé a l’obligation d’exercer la profession selon les principes moraux qui ont pour but d’assurer les soins aux patients dans les meilleures conditions. Sa conduite et son esprit dans lequel il travaille doit créer un climat de confiance et d’honnêteté sans lequel le service de santé ne peut jouer son rôle auprès de ceux qui souffrent comme à l’égard de la nation toute entière », poursuit-il.

Durant les deux jours les techniciens seront appelés à prendre conscience de l’importance de l’ONTS pour plus de responsabilité dans leur profession. Ainsi ils emboiteront les pas de l’ordre national des médecins du Tchad et l’ordre des pharmaciens qui placent la question de l’éthique et de déontologie au centre de leur préoccupation.

 

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici