Réglementation des prix : Une baisse des prix sur les produits secs

0
249

Le projet de lutte contre l’inflation en période de forte consommation fait l’approbation de plusieurs commerçants équitables sur les différents de N’Djamena.

Une descente des initiateurs de cette opération « Juste Prix » sur les marchés pour constater l’effectivité des prix sur les produits secs, tels que le sorgho, le maïs, le riz, le haricot… a permis à l’équipe de discuter et faire comprendre aux opérateurs économiques les avantages dudit projet.

Sur les différents marchés visités, le sac de maïs varie entre 19 000 FCFA et 19 500 FCFA contrairement aux années précédentes où en cette période de ramadan un sac se vendait entre 22 500 FCFA et 25 000 FCFA, le sac du riz, de béré-béré, de haricot, du mil et sorgho sont aussi en baisse.

Pour les commerçants, ce sont les taxes qui font grimper les prix mais dès lors que le gouvernement se donne la volonté de détaxer tous les produits à l’intérieur, il ne sera pas question d’augmenter les prix. Le président de la Chambre de Commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat (CCIAMA), Amine Adoudou Artine, l’opération « Juste Prix » consiste à réduire la souffrance des consommateurs et faire contribuer les opérateurs économiques à la lutte contre l’inflation à travers le pays.   

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici