RDC: Koffi Olomidé, condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteinte sexuelle

0
410

Le chanteur congolais Koffi Olomidé poursuivi pour agressions sexuelles sur quatre de ses danseuses est condamné ce lundi 18 mars 2019 à deux ans de prison avec sursis pour atteinte sexuelle.

Koffi Olomidé la star de la rumba congolaise est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à deux ans de prison avec sursis pour «atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans», en l’occurrence l’une de ses ex-danseuses.

Le ministère public avait requis, à l’audience, qui s’était tenue à huis clos le 11 février 2019, sept ans de prison à l’encontre du chanteur. L’artiste est poursuivi pour des chefs d’accusation : « atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité » et pour « séquestrations », des faits qui auraient été commis en région parisienne entre 2002 et 2006.

Il est condamné à verser une amende de 5 000 euros pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France de trois des plaignantes et à verser aussi  5 000 euros comme dommage à sa victime au titre de son préjudice moral.

Aucune de ses quatre plaignantes n’avait fait le déplacement. Elles avaient déposé plainte en 2007, 2009 et 2013 et accusaient Koffi Olomidé de leur imposer des rapports sexuels, à l’hôtel ou au studio d’enregistrement le plus souvent, sans préservatif et en les giflant quand elles se débattaient. Elles ne sont plus jamais retournées en République démocratique du Congo, par peur de représailles.

 

 

 

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici