« Presque 90% de sang qui arrive au centre viennent de la famille pour sauver un parent »

0
231

Selon le Directeur du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) lors de notre entretien à l’occasion de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang célébré tous les 14 juin de chaque année.

Tachad.com : Pourquoi célèbre-t-on la Journée Mondiale des Donneurs de Sang ?

Dr Mbanga Djimadoum : la Journée Mondiale des Donneurs de Sang ou la Journée Mondiale des Dons de Sang est une journée initiée pour remercier ces femmes et hommes qui, quotidiennement font le don de leur sang par la générosité pour sauver des vies humaines que c’est soit lors de certains maladies ou dans le cas de chirurgie, des accidentés ou chez les femmes avant ou près en travail (accouchement). La journée sert également pour sensibiliser les nouveaux donateurs c’est-à-dire ceux qui n’ont jamais eu à faire ce geste de la générosité. Car les besoins augmentent de jour en jour.

Tachad.com : En ce jour, quel est l’action du Centre National de transfusion Sanguine (CNTS) ?

Dr Mbanga Djimadoum : Le CNTS recueille les sangs des donneurs, analyse et classe par groupe pour rechercher si les sangs ne sont pas infectés par les 4 maladies (le dépistage du virus du sida, dépistage du virus de l’hépatite B, dépistage du virus de l’hépatite C et autres maladies transmissible par le sang). Pour s’assurer que le sang donné peut être transfusé sans danger aux malades.

Tachad.com : Qui peut donner du sang ?

Dr Mbanga Djimadoum : Tu peux donner ton sang si tu es âgé de 17 à 60 ans, tu es en bonne santé, tu n’es pas exposé (e) à un risque de ces maladies cités. Tu ne peux pas donner ton sang si tu as pris de la drogue par injection, tu es séropositif et tu as eu des comportements à risque. Car la sécurité du donneur et du receveur est intimement liée au respect de ces directives. Le don de sang est précédé d’un entretien médical confidentiel.

Tachad.com : Quand le CNTS a commencé la célébration de la JMDS ?

Dr Mbanga Djimadoum : La Journée Mondiale des Donneurs de Sang a été initiée en 2004 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A cette époque le centre n’existait de manière informelle. C’est à partir de l’année 2009 grâce à la subvention de l’Etat que le centre a commencé à célèbre la journée mondiale des dons de sang.

Tachad.com : Aujourd’hui l’on remarque qu’il n’y a pas assez des donneurs volontaires de sang par rapport aux années précédentes. Comment expliquez nous cela ? 

Dr Mbanga Djimadoum : Ce qu’il faut savoir, il y a deux donneurs de sang. Il y a les volontaires et donneurs occasionnels (ceux qui viennent pour sauver leur famille). Presque 90% de ceux qui arrivent au centre, viennent pour sauver un de leur parent malade (les donneurs familiaux), et seulement 5% des donneurs volontaires. Auparavant il y a la subvention de l’État et cela nous a permis à faire la collecte mobile volontaire dans des écoles, universités, instituts, etc. Avec la crise économique qui sévit dans le pays, ces subventions sont réduites et n’arrivent même pas.

Tachad.com : Quand et combien de fois peut-on donner le sang par an ? Et y-a-t-il un danger à donner un sang ?

Dr Mbanga Djimadoum : A tout moment de la journée, 4 à 6 fois par an. Chaque don peut servir au traitement de plusieurs malades, grâce aux différents composants du sang. Non, le don de sang ne présente aucun risque, le matériel employé pour prélever le sang est stérile et à usage unique.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici