POLITIQUE : L’USPR fustige les propos du SG de MPS et la Jeunesse de VIVA RNDP condamne les incursions des rébelles

0
377

La maison des médias du Tchad a servi de cadre à deux points de presse, ce 13 février 2019. Le parti Union Sacrée pour la République (USPR), François Djékombé fustige les propos du Secrétaire Général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), Mahamat Zen Bada, par contre la Jeunesse de VIVA RNDP condamne par la voix de son président national, Abel Delpoua Sewa les incursions des rebelles dans la partie Nord-est du Tchad.
Ces réactions font suite aux propos et déclaration du secrétaire général de MPS, Mahamat Zen Bada relatif aux incursions des rebelles dans la partie Nord-est du Tchad et l’intervention de la France dans cette menace depuis quelques jours qualifiant à des terroristes toute personne qui ne s’adhère pas à l’idéologie du MPS et condamner ces exactions des rebelles qui tentent de déstabiliser le pouvoir de N’Djamena.
Le président national du Parti Sacré pour la République (USPR), François Djékombé se dit, ne pas être surpris de l’acharnement du MPS et de ses alliés sur les partis d’opposition. Pour lui, chaque fois que le régime Deby est secoué par une rébellion, ses nerfs et ses poils se dressent contre l’opposition, parce que celle-ci, ayant opté pour une lutte non armée, dans le cadre républicain est considérée peut-être à tort par le régime comme une proie facile à croquer.
Rappelant les sombres événements du 02 février 2008 qui ont fait disparaitre l’opposant, le professeur Ibni Oumar Mahamat Saleh, François Djékombé estime que le MPS veut mettre tous les partis de l’opposition à genoux afin de les pousser à une vie de précarité absolue ou de mendicité politique.« Si le peuple prend son mal en patience, c’est pour éviter un accouchement du parti par césarienne qui élargirait davantage la fracture sociale que le régime nous a imposée…en exerçant une violence verbale gratuite sur ceux-là, qui exercent dans la totale légalité. C’est plutôt, le MPS au pouvoir qui fait l’apologie de la violence. L’USPR n’est pas prête à cautionner cette sorte de gangstérisme républicain, dans un Etat qui se veut pourtant de droit », conclut-il.
Dans les mêmes sillages, le président national de la Jeunesse du VIVA RNDP, Abel Delpoua Sewa condamne quant à lui, la prise du pouvoir par les armes. « La conquête du pouvoir est libre au Tchad par les élections mais pourquoi certains individu mal intentionnés veulent vaille que vaille arriver au pouvoir par les bruits de bottes », déclare-t-il. La Jeunesse de VIVA RNDP se dit consciente de la situation, condamne avec force cette attitude belliqueuse. « La population tchadienne doit se lever pour dire non, non à ces hommes assoiffés de pouvoir », ajoute-t-il.
Il a par ailleurs, lancé un appel à tous ceux qui ont pris les armes de regagner le bercail. VIVA-Jeunesse RNDP compte entreprendre des actions de grandes envergures pour sensibiliser et informer la population.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici