Politique : L’UNCT, dit non à la politique d’exclusion et demande l’implication de Deby pour mettre fin à cet état de fait

0
223

Le président du parti politique, Union nationale pour le changement au Tchad (UNCT), Adoum Hassane Issa dénonce dans un communiqué de presse, qu’il est victime d’une politique d’exclusion depuis son retour au Tchad en décembre 2014.

Le parti constate qu’après son retour au bercail le 14 décembre 2014, suite à la politique de la main tendue de monsieur Idriss Deby, qu’il est victime d’une politique d’exclusion ourdie par des personnalités qui lui sont hostiles, croyant pouvoir lui faire ainsi ombrage et ternir sa popularité. Pour lui ce sont des manœuvres qui visent le parti en question et aussi son président.

Le communiqué de préciser que, ces personnalités profitent de leur position sociale pour écarter l’UNCT et son président des rencontres organisées aux fins des concertations politiques nationales, par des manœuvres dangereuses. « C’est ainsi que l’UNCT et son président ont raté d’importantes occasions pour faire avancer la cause nationale autour des idées prenant en compte l’intérêt supérieur de la nation et les principes fondamentaux de la démocratie », souligne le document.

Pour l’UNCT, ces comportements sont empreints de méchancetés, d’égoïsmes et de myopie politiques notoires et demande au président de la Républiques d’intervenir personnellement pour mettre fin à cet état de fait afin de permettre au parti de prendre part à tous les débats politiques soumis à l’opposition démocratique. Le communiqué de préciser, que cet appel de l’UNCT, est en parfaite harmonie avec la constitution qui stipule que le président de la République est le garant du bon fonctionnement des institutions.

« Pour l’heure l’UNCT et son président se refusent de prêter le flanc aux provocateurs de tous poils dont le seul souhait est de les voir prendre la rue pour obtenir ce qu’ils revendiquent », rassure-t-il, ajoutant que « nous demeurons convaincus que le président de la république saura trancher en faveur du droit afin que l’hypothèse de la rue soit écartée ».

Le parti félicite par ailleurs le président Deby d’avoir instauré la paix solide rendue possible par le retour au pays de plusieurs organisations politico-militaires, tout en apportant son soutien indéfectible aux nouveaux membres du CNDP dont l’action contribue effectivement à l’amélioration de l’exercice de la démocratie

Pour finir, l’UNCT déplore les gesticulations de certains opposants, qui au lieu de s’en tenir à l’essentiel du combat de la consolidation de la démocratie, se livrent à des contestations stériles. « Nous exhortons l’opposition à davantage de cohérence pour être plus crédible devant l’opinion nationale et internationale », renchérit-il.

L’union nationale pour le changement au Tchad (UNCT), est un parti politique créé le 10 octobre 1995. Il a participé aux premières échéances présidentielles en 1996. Après cette participation, le président du parti, Adoum Hassane Issa à pris sa distance avec le pouvoir et aussitôt, il à pris le chemin de l’exile pour ne revenir qu’en décembre 2014 au pays où il compte apporter sa pierre de contribution à la vie politique et sociale du Tchad.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici