POLITIQUE : Certains partis politiques de l’opposition fustigent le comportement du chef de fil de l’opposition Saleh KEBZABO !

0
536

Les partis politiques de l’opposition non d’accord aux principes d’exclusion des différentes désignations au processus politique ont organisé le jeudi 31 janvierà la maison des medias du Tchad une conférence de presse. Cette rencontre avec le monde des medias,c’est pourse pencher sur la convocation faite le 26 janvier au siège de l’URDpar le chef de fil de l’opposition démocratique Saleh Kebzabo pour la désignation des représentants de l’opposition à la CENI.
Bien que normal, nous les partis de l’opposition étaient surpris de cette invitation de dernière minute car tout a été ficelé d’avance par Mr Saleh Kabzabo et ses acolytes du CNDP. Cette manœuvre orchestrée était de nous mettre devant un fait accompli, selon Martin Félix Kadjingar porte parole de ces partis.
Martin a fait savoir que lors de la désignation des membres du CNDP, Kebzabo avait déclaré que les partis politiques non représentés au CNDP doivent attendre la CENI, il poursuit que c’est la même rengaine, la politique d’exclusion pratiquée par ces égoïstes depuis la nuit de temps qui a prévalu ce jour.
Pour FélixKadjingar, aujourd’hui encore, nos représentants au CNDP veulent jouer avec nous les partis non représentés à l’assemblée nationale afin d’écarter tout le monde en se basant sur la loi numéro 30/PRl2018 du 30/11l2018 qui stipule que « la désignation des membres de la CENI obéit, autant que faire se peut, a la représentions nationale et dans les conseils locaux » a-t-il déclaré.
Même si le chef de l’opposition veut respecter à la lettre la loi 30 la logique ne voudrait que les partis siégés au CNDP qui sont aussi à l’assemblée nationale puissent céder leurs places au profit des partis non représentés à l’assemblée nationale depuis huit ans a-t-il encore déploré.
En outre, Martin FelixKadjingardemande àce que l’Etat mette tous les partis politiques dans les meilleures conditions des chances en versant les arriérés de subvention de 2016 à 2018.Lespartis del’opposition présents useront de leur détermination, capacité et raison pour se faire entendre par des moyens légaux dans les jours qui suivent. A martelé Félix Kadjingar.
AHMAT MAHAMAT AHMAT

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici