Patrimoine africain : La France est-elle redevable ?

0
383

Dès l’époque coloniale, le Musée sur le continent africain n’a pas été le seul fait des pouvoirs administratifs, mais selon les cas, le fruit de la colonisation, un enjeu de pouvoir, l’expression identitaire d’un peuple, ou un rêve d’ethnologue ou d’archéologue.

Aujourd’hui la requête en restitution du patrimoine culturel et artistique africain fait débat depuis belle lurette dans certains pays africains où ses objets d’arts ont été longtemps détenus par la France. Depuis l’annonce de la volonté du président français, Emmanuel Macron de restituer les patrimoines africains aux africains, des langues délient. C’est une demande inscrite dans une période d’ébullition culturelle et artistique, d’accélération de la décolonisation de son imaginaire que connaît le continent.

Pourquoi des centaines de milliers d’objets d’arts africains dans plusieurs   musées français ? Beaucoup des observateurs se posent la question que l’écrivain Kenyan Ngugi Wa Thiongo, celle de savoir pourquoi nous avons laissé les autres emporter des millions d’âmes africaines en dehors du continent au quatre coins du monde et le patrimoine qui va avec ? Autrement dit, pourquoi notre art est-il partout sauf en Afrique ?

Cependant, si le geste posé par le président français ouvre des brèches et des fenêtres d’opportunité pour d’autres pays qui comme les États-Unis et la Russie restent silencieux, il pose quand même une question plus grande sur la reconnaissance totale des spoliations que le continent africain a subies au cours de plusieurs siècles (pillages, voles…).

Le retour de ce patrimoine sera nécessaire à la reconstruction des conditions anthropologiques de la dignité africaine. Mais au-delà des implications complexes que ce travail de restitution et le dialogue y afférent imposeront aux parties en présence, y compris aux gouvernements et parlements nationaux, ce qui importe le plus c’est la reconnaissance qu’un patrimoine important se trouve loin de l’Afrique et qu’il mérite d’être à un moment ou à un autre d’être restitué aux légitimes propriétaires.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici