Omar el-Béchir du Soudan inculpé pour : « possession de devises étrangères, corruption et réception de cadeaux de manière illégale »

0
129

Depuis sa destitution par l’armée le 11 avril dernier, Omar el-Béchir, ex-président soudanais est apparu pour la première fois ce dimanche 16 juin lors de son transfèrement au parquet anti-corruption à Khartoum.  

Ex-homme fort du Soudan, Omar el-Béchir devra répondre devant la justice de plusieurs chefs d’accusation. Dans sa tenue traditionnelle « djellaba blanche » et d’un turban. Il est escorté depuis sa prison, par un convoi de véhicules militaires et par des membres des forces de sécurité lourdement armés, jusqu’à devant les locaux du parquet chargé de l’auditionner.

 Il est inculpé de plusieurs chefs d’accusations : « la possession de devises étrangères, corruption et réception de cadeaux de manière illégale », a indiqué aux journalistes un responsable du parquet. Ses chefs d’accusation ont été lus en sa présence et devant son avocat avant d’être repartis quelques minutes après dans sa cellule. Une deuxième audience est prévue au courant de la semaine a affirmé le samedi 15 juin Al-Walid Sayyed Ahmed, procureur général du Soudan, sans préciser la date de l’audience.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici