Nécrologie : feu Mahamat Saleh Adoum Djérou, un grand défenseur de la liberté.

0
630

Décédé le 25 janvier 2019 en France, l’ambassadeur permanent du Tchad auprès de l’Unesco, Mahamat Saleh Adoum Djerou, est inhumé aujourd’hui au cimetière de Lamadji. A la place de la nation de N’Djamena ce matin, familles, collègues, camarades sont venus lui présenter les derniers hommages. C’est le président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno qui, a officialisé les funérailles de l’homme qui fut l’un des premiers fondateurs du Mouvement patriotique du salut en avril 1989.
Qui est Mahamat Saleh Adoum Djerou ?
Né le 03 mars 1952 à Iriba au Tchad, feu Mahamat Saleh Saleh Adoum Djerou fut un homme de média avant de devenir homme politique avec le mouvement patriotique du salut (MPS.
« Si le MPS peut se targuer aujourd’hui avec fierté d’être un parti de masse, il serait incorrect de ne pas mentionner l’apport inestimable de M. Mahamat Saleh Adoum Djérou » a souligné le ministre des Affaires Etrangères, Mhamat Zene Chérif ce matin au cours de son oraison funèbre.
En 1972 Mahamat Saleh Adoum Djérou obtient une bourse d’étude en France à l’école française des Attachés de presse, section de Lyon.
En décembre 1976, il commença sa carrière en tant qu’attaché de presse à la présidence de la République du Tchad, puis nommé directeur de cabinet au ministère de l’Education nationale de 1979 à 1980.
De 1982 à 1989, il occupa le poste de directeur général des établissements Absounout «Librairie». Il fut nommé ensuite ministre de l’Intérieur et de la Sécurité de 1990 à 1991 ; puis ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Tchad en Libye de 1991 à 1992.
De retour du pays de guide libyen, le baministe va occuper successivement les postes de Conseiller spécial du président de la République de 1992 à 1999 ; Conseiller chargé de missions à la présidence de la République de 1999 à 2000 ; Secrétaire particulier du chef de l’Etat.

En avril 1989, il fut porte-parole de l’Action du 1er avril (mouvement politique de l’époque). En 1990, Mahamat Saleh Adoum Djérou devient successivement commissaire à l’information et à la propagande de l’Action du 1er avril devenu, Mouvement patriotique du Salut (MPS) parti au pouvoir, puis responsable du journal «Le Patriote», organe du parti au pouvoir. De 1992 à 1993, il est chargé de la mobilisation et de la sensibilisation du MPS. Il occupa ensuite le poste de secrétaire national chargé de mobilisation et de la sensibilisation du MPS de 1993-1999. En 2008, l’homme fut élu secrétaire général du MPS.
Mahamat Saleh Adoum Djérou a reçu plusieurs distinctions honorifiques de chevalier de la légion d’Honneur en 1991, d’officier de la légion d’honneur en 2004, et de commandeur de l’ordre national du Tchad en 2008.

De 2002 à 2004, il assume la fonction du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat. De 2004 à 2008, il devient directeur adjoint de cabinet civil du président de la République. En 2007, il est élevé au rang d’ambassadeur de la République du Tchad.
Depuis 2009, Mahamat Saleh Adoum Djérou fut l’ambassadeur, délégué permanent du Tchad auprès de l’Unesco.
Il a été décoré à titre posthume par le chef de l’Etat, Idriss Deby Itno ce matin avant d’etre inhumé au cimetière de Lamadi. L’ambassadeur était marié et père de 13 enfants.
« Ainsi l’homme s’en est allé pour son dernier voyage » !

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici