Littérature : « La bosse de la honte »

0
1058

C’est le titre d’un roman de fixions présenté hier 22 février 2019 par M. Yanbé Ouadjon Damah à la maison de la culture Baba Moustapha de N’Djamena. Un roman de 282 pages qui traite des divers thèmes de la vie courante.

« La Bosse de la honte » est une collection de plusieurs récits aux relents sociologiques et anthropologiques. Il aborde plusieurs questions sur les différentes facettes de la société. Telles que la polygamie, l’immoralité, le vol, le gain facile…

Selon M. Yanbe Ouadjon Damah à travers ce roman, il veut faire comprendre que les actes   ignobles et honteux poursuivent toujours les auteurs. Ils sont collés sur leur dos. « On  n’a pas le courage de parler de ces actes devant le concerné, mais les langues se délectent aisément, aussitôt que vous tournez le dos. On parle, on  en reparle, on en rajoute, et ca fait grossir votre dos, c’est la bosse de la honte » a-t-il souligné.

L’auteur  a fait savoir que son roman, a pour objectif de moraliser l’homme dans ses relations avec les autres, réconcilier l’homme avec son environnement. Le pardon n’est pas perdu de vue dans ce roman, la bonne entente, la bonne collaboration, sont des vertus cardinales pour notre société. M. Yanbé souligne de passage également le manque de respect envers l’environnement.

Chaque partie du roman est introduite par un proverbe. Ce qui explique que l’auteur s’adresse plus aux adultes qu’à la jeunesse et surtout les grands- parents qui aiment les proverbes.

Pourquoi écriture ? « C’est d’après un constat sur la société. C’est aussi une réponse au péril de notre société. Le roman tenter aussi de trouver une solution aux différents maux qui minent notre l’environnement», répond-t-il.

Yanbé Ouadjon Damah, est à sa deuxième parution : « Le passée parlé » chez édilivre en France et « La bosse de la honte » édité par Ifrikiya. C’est un enseignant, logisticien et transitaire de formation. Il a obtenu une licence et un CAPEL en anglais puis une licence en Logistique et Transit.

Ahmat Mahamat Ahmat/KITA Ezéchiel

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici