Les réseaux sociaux et les élèves : dangers et enjeux

0
789

L’association « House of Africa » point focal du Safer Internet Day au Tchad est à sa deuxième édition de Safer Internet Day ce 05 février 2018. Les élèves du Lycée Fort Lamy de N’Djamena sont sensibilisés sur les enjeux et dangers de l’utilisation de l’internet et les réseaux sociaux. Safer Internet Day est une journée pour un internet plus sûr qui se célèbre tous les 6 févriers de chaque année au monde. Elle vise à informer, sensibiliser et éduquer les utilisateurs des réseaux sociaux et l’internet à un bon usage.
Placée sous le thème : « Ensemble pour un Internet Meilleur », Safe Internet est un cadre mondial organisé chaque année au mois de février par le réseau européen Insafe pour promouvoir un internet meilleur auprès des jeunes, parents et les acteurs éducatifs afin d’amener chacun d’eux à la prise de conscience et le changement de comportement en ligne.
L’Association House Of Africa à travers cette journée se veut amener les élèves à comprendre les dangers de l’utilisation de l’internet et des réseaux sociaux. Pour le président du comité d’organisation de cette édition de Safer internet Day, Hamdan Hamoda Béchir c’est le lieu ici d’amener toutes les parties prenantes à s’unir et jouer un rôle de créateur d’un internet meilleur pour tous.
« En cette deuxième Edition, nous osons croire avec la contribution de tous : élèves, parents, enseignants, les décideurs politiques, les responsables des écoles que vous êtes mais également toute la communauté éducative, qu’on peut ensemble bien évidement relever le défi du danger de l’internet qui pèse chez les internautes et particulièrement les internautes Tchadiens issues de la communauté éducative », souhaite le chargé de renforcement de capacité de l’association, M. Bachar Moustapha Batrane.

L’utilisation des réseaux à l’école est un grand défi à relever souligne Mme Fatimé l’une des membres de l’association avant d’exhorter les élèves dudit lycée à une utilisation responsable des réseaux sociaux. Pour elle aujourd’hui un grand nombre des élèves connaissent des stars à travers ces réseaux mais ne peuvent pas citer même quelques noms des grands hommes de leur pays. C’est pourquoi elle a demandé aux élèves « quel est le nom du ministre de l’éducation nationale ? Ministre de la femme ? Mais les réponses tardent à tomber. Elle a conclu que « voilà ! Vous connaissez les grands joueurs et autres stars mais le nom de vos ministres vous échappent, vous devez utilisez l’internet et les réseaux sociaux pour vous cultiver et non pour vous draguer », a-t-elle conseillé.

Pour le proviseur du lycée Fort-Lamy, M. Ibrahim Mahamat cette journée vient à point nommé pour sensibiliser non seulement les apprenants mais aussi tout le staff du corps enseignant et administratif sur l’impact négatif de l’internet et des réseaux sociaux.

Le président de ladite association M. Abdeldjalil Bachar Bong aujourd’hui le monde numérique joue un grand rôle dans nos sociétés, il peut influencer positivement et/ou négativement sur les générations présentes et futures d’où la nécessité de sensibiliser et d’éduquer les élèves s’impose.

Les différentes interventions sont essentiellement axées sur la cohabitation pacifique virtuelle entre les jeunes tchadiens, les cybercriminalités, les vols des identités, les harcèlements en ligne et la division. Quelques ayant compris les dangers des réseaux sociaux ont promis à leur tour de sensibiliser d’autres afin que les réseaux sociaux puissent devenir un outil de recherche, de partage d’éducation…

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici