LE TCHAD ABRITE L’ATELIER INTERNATIONAL DE L’ASSOCIATION MONDIALE DES SERVICES D’EMPLOIS PUBLICS

0
453

L’office National pour la Promotion de l’Emploi(ONAPE) du Tchad en partenariat avec l’Association Mondiale des Services d’Emploi Publics (AMSEP) organise depuis ce matin, un atelier de trois jours du 11 au 13décembre 2018, à l’hôtel Hilton une conférence internationale sous le thème :« L’implication des SPE dans le développement de l’emploi vert ». Cet atelier reçoit en son sein plusieurs délégations des différents pays d’Afrique.

Cet événement constitue l’aboutissement d’un travail collectif, considérable entrepris dès la fin de l’Assemblée Générale de l’Association Africaine des Services Publics d’Emploi (AASEP) tenue à Dakar en 2015. L’Assemblée au cours de laquelle, l’ONAPE du Tchad a émis le vœu d’abriter le présent atelier.

Pour le Directeur de l’ONAPE, Fayçal Hissein Hassan Abakar, cet atelier est devenu une réalité aujourd’hui et sa tenue au Tchad honore tous les tchadiens. Dans ses discours, il n’a pas perdu de vue la quintessence du thème arrêté pour ladite occasion qui selon lui est révélateur du fait que chaque continent, pays ou encore région regorgent des potentialités de développement économique et social. Et ces potentialités en Afrique et plus particulièrement au Tchad reposent sur l’agriculture et l’élevage. « La tenue de cet atelier va ouvrir des nouvelles opportunités dans le développement socioéconomique à travers la création d’emploi vert », a-t-ilsouligné.  

Pour Ibrahi AG Nock, Directeur général de l’agence nationale pour l’emploi(ANPE)-Mali, cet atelier symbolise l’élan de solidarité, de partage, d’échanges et de coopération entre l’AMSEP, les cinq régions géographiques qui la composent ainsi que les services d’emploi publics membres. « Cette conférence vise à échanger les bonnes pratiques en la matière, à partager les expériences en vue d’un transfert de connaissance entre SPE membres dans une approche multi partenariale structurée et enfin, à instaurer la réflexion, tant au niveau national qu’international,sur la promotion de l’emploi en général et le développement de l’emploi vert en particulier. Plus que tout autre secteur, l’agriculture demeure le secteur le plus pourvoyeur d’emploi dans nos pays. Or l’agriculture africaine est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique ».

En ouvrant cet atelier, le ministre tchadien de la promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye dixit : « La question de l’emploi constitue, plus que jamais, une préoccupation mondiale. Et cette réalité affecte tous les types d’économies,qu’elles soient industrialisées, en transition comme les anciens pays de l’Est ou en développement comme chez nous en Afrique et plus particulièrement au Tchad ».

A l’issue de ces assises, certaines décisions seront prises dans le cadre de l’amélioration de la situation de la jeunesse africaine en chômage.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici