LE SYNDICAT DES ENSEIGNANTS DU TCHAD : APPEL AUX CHEFS D’ÉTABLISSEMENTS ET LES ENSEIGNANTS A L’OBSERVATION STRICTE DE LA GRÈVE

0
487

Le Syndicat des Enseignants du Tchad section de N’Djamena, lors de son assemblée générale tenue ce mardi 02 octobre 2018 vers 09h à la permanence régionale du SET à l’école du centre de N’Djamena, a tiré la sonnette aux chefs d’établissement publics et les enseignants qui oseront de braver la grève pour aller enseigner.  Au cours de cette AG,  Mbaïriss Ngartoïdé Blaise, secrétaire général de SET/N’Djamena à rappeler aux syndicalistes « le but de la lutte doit atteindre avec les hommes et femmes  même si certains enseignants et chefs d’établissement ont organisé les examens et concours ». 

M. Ngratoïde Blaise n’a pas passé par le dos de la cuillère pour interpeler les différents responsables des écoles, collèges et lycées.  «Vous  proviseurs, directeurs de CGE, censeurs, directeur des écoles primaires, inspecteurs de cours, inspecteurs départementaux, etc. Vous avez modifié les bulletins de note des enfants pour leurs passages contre votre conscience propre, c’est une honte.  L’histoire va vous rattrapez» déplore-t-il. A cause de 3000f ou 4000f seulement, ces chefs d’établissements ajoutent les notes à ces enfants pour le passage en classe supérieur, a-t-il ajouté.

 Pour rendre plus efficace ses actions, le SET, promet de mettre  une équipe de contrôle dès demain pour sillonner les écoles, collèges et lycées privées afin de vérifier tous les traitres qui viendront afficher des collègues.   

M. Mbaïriss Ngartoïdé Blaise a attiré l’attention des enseignants qui interviennent  dans les établissements privés d’arrêter avant de balayer les arguments des certains responsables des établissements qui veulent obéir aux ordres de  la banque mondiale. Il n’a pas tardé de pointer du doigt la banque mondiale en ce terme « C’est la banque mondiale qui  a  contribué à notre souffrance parce qu’elle injecte de  l’argent  et revient  prendre plus que ce qu’elle injecte».

Unanimement l’assemblée a décidé de poursuivre la grève jusqu’à la satisfaction totale.

Ousmane Diarra

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici