LE PRÉSIDENT DU CNJT, CONFIE L’OBJET DE SON VOYAGE SUR LA RDC A LA DESCENTE DE L’AVION

0
446

Le président du Conseil National de la Jeunesse du Tchad (CNJT) M. Mahamat Souleyman Ibrahim avait effectué un voyage de rencontre des représentants de la jeunesse de chaque pays d’Afrique en République Démocratique du Congo. Assises aux quelles 54 pays constituant l’Afrique ont pris part, avaient pour but de diagnostiquer tous les maux qui minent le milieu jeune africain. Il était accueilli somptueusement hier soir à l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djamena par la jeunesse tchadienne. A la descente de l’avion, il a fait quelques points de son voyage avec les hommes de médias.

Hier soir autour de dix-neuf heures, une foule des jeunes alignée à la sortie de l’aéroport pour souhaiter le bon retour et apprécier le combat que mène leur représentant M. Mahamat Souleyman Ibrahim au profit de la jeunesse tchadienne. Des salutations, des accolades, des baisés et de la joie étaient au comble de cet accueil.

Ce voyage sur Kinshasa était pour une semaine, du 05 au 13 décembre 2018. Pour le président de la CNJT, à l’issue de ces assises, il était question de discuter ensemble et de voir ce qui a été réalisé pour les jeunes africains et ce qui reste à faire dans ce continent pour son émergence. S’exprimant gaiement, il trouve fructueuse cette rencontre qui a vu l’engagement du gouvernement de la RDC au côté de la jeunesse : « Le ministre d’État en charge de l’emploi de la RDC, a intervenu pour nous montrer comment le gouvernement de la RDC prend au sérieux la situation de la jeunesse. En notre présence là-bas, un arrêté a été signé portant l’intégration de 14 000 jeunes à la fonction publique. Cela va dans le sens du projet rajeunissement de la fonction publique dont nous comptons soumettre le même projet à notre gouvernement » confie-t-il à la presse.

Selon M. Mahamat Souleyman Ibrahim, il ressort de cette rencontre, l’ingérence politique dans les affaires de la jeunesse, qui, tue le plus souvent le dynamisme de la jeunesse africaine. En appréciant l’accueil, le président du CNJT se dit surpris et content du fait que la jeunesse tchadienne est en train de prendre conscience de sa situation. Il promet de faire de son mieux pour ne pas décevoir cette jeunesse durant son mandat.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici