Le Ouaddaï et le Sila en état d’urgence de trois mois

0
104

Après plusieurs mesures prises sans solutions aux conflits inter-communautaires, le président de la République, Idriss Déby Itno a déclaré un état d’urgence dans les provinces du Ouaddaï et de Sila. 

Arrivé à Abéché, dans l’après-midi du samedi, pour l’affaire du sultanat de Dar Ouaddaï, le président Déby s’est rendu à Goz Beida dans la province de Sila où sévissent des conflits inter- communautaires qui a fait déjà plus de 50 morts.   

Après sa rencontre avec les différents leaders religieux, société civile et de la jeunesse, Idriss Déby a instruit séance tenante les responsables à divers niveau de se mettre ensemble pour résoudre les conflits et a suspendu deux chefs de canton à savoir le chef de canton Mouro et celui de Dadjo, deux cantons qui sont les théâtres d’affrontement. Monsieur Déby a interdit également la circulation des motos dans le Sila et le Ouaddaï tout en déclarant l’état d’urgence de trois mois.

Des mesures

Une dizaine de mesures sont prises pour mettre fin aux conflits inter-communautaires: lutter contre l’entrée et la prolifération des armes de guerre, renforcer la sécurité dans la zone et promouvoir la cohabitation pacifique, le désarmement de tous les civils de la zone en obligeant tous les leaders traditionnels à récupérer les armes des mains des civils, sans attendre l’arrivée des forces armées, puis de les remettre.

Un déploiement supplémentaire des forces militaires aux côtés des gendarmes pour assurer la sécurité de la population dans la zone ; l’arrestation de toute personne qui détient illégalement une arme ; la multiplication des fouilles et des contrôles sur les véhicules entrants et sortants.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici