Le CTVC appelle à une manifestation et exige le départ du Ministre de pétrole

0
107


Le collectif tchadien contre la vie chère (CTVC) appelle à une protestation pour dénoncer la coupure d’électricité et la hausse du prix de glace, lors d’un point de presse tenu par le président dudit collectif cet après-midi.


Le début du mois de mai qui a plongé les musulmans pratiquants au ramadan, le CTVC constate sans arrêt que ce mois est devenu paradoxalement une occasion ou les commerçants procèdent de manière exagérée à la spéculation des prix de produits de premières nécessités, ou la STE et la SNE asphyxient les consommateurs. Le CTVC tient pour responsable le gouvernement tchadien.
Constat après constat, dix (10) après l’ultimatum de 72h au gouvernement tchadien de rétablir la fourniture de de l’électricité, rien n’est fait et cela est rester sans effet.
Le CTVC envisage par ailleurs une action citoyenne de grande envergure : « cette action citoyenne et pacifique et consiste à manifester à travers un concert de sifflets, de klaxon de motos et voitures dans les 10 arrondissements de la capitale au même moment, de 05h30 à 06h30 du matin et de 18h00 à 18h30 le samedi 25 mai 2019, ceci, pour demander le rétablissement régulier en électricité aux consommateurs afin de ramener la vente de la barre de glace à son prix initial… Par la même occasion, nous exigeons le départ du Ministre de pétrole et des mines et de l’énergie, le DG de la SNE et son Adjoint dans un délai n’excédant pas les 72h », a déclaré Dingamnayal Nely Versinis, président du collectif tchadien contre la vie chère.


ALLARAMADJI INNOCENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici