Le chef de file de l’opposition rappel à l’ordre les usurpateurs du titre

0
243

Le chef de file de l’opposition, monsieur Romadoumngar Félix Nialbé a dans un point de presse tenu cet après-midi au siège de son parti URD, tiré l’attention de quelques chefs de partis politiques de l’opposition se proclamant porte-parole de l’opposition et/ou chef de l’opposition.

« L’année 2019 a été déclarée année électorale par les plus hautes autorités de notre pays. Vous aurez constaté ; hélas, que cette déclaration a provoqué et continue d’agiter la classe politique tchadienne et particulièrement l’opposition démocratique », déclare le chef de file de l’opposition, monsieur Romadoumnagr Félix Nialbé.

« Je suis le chef de file de l’opposition »

Depuis la décision de la Cour Suprême nommant Romadoumnagr Félix Nialbé Chef de file de l’opposition démocratique tchadienne des langues délient pour ce changement intervenu à la tête de l’opposition. Sans retenir sa langue, Félix réaffirme désormais qu’il est le seul chef de l’opposition. « L’opposition démocratique tchadienne ne saurait être un démon à deux ou trois têtes. Elle est représentée par un seul chef, conforment aux textes de la république en vigueur, et je suis le chef de cette opposition démocratique depuis le 11 avril 2019 », martèle-t-il.

Pour lui, ceux qui usurpent le titre en se proclamant porte-parole de l’opposition et/ou chef de l’opposition sont des individus en mal de popularité. Il les met en garde avant de dire que leurs agissements constituent une entrave à l’épanouissement de la démocratie et à la cohésion de l’opposition démocratique.  

Les démembrements de la CENI

Le chef de l’opposition n’a pas occulté cette question. Selon lui, jusqu’en date du 10 juin, 68 listes des partis politiques regroupés et non regroupés en vue d’une prise en compte collective dans les démembrements de la commission électorale nationale indépendante. En restant dans la logique de sa course, le chef de file indique que la commission mise en place est à pied d’œuvrer afin de publier dans les heures qui suivent la liste de façon objective pour permettre aux équipes du cadre national de dialogue politique (CNDP) de descendre dans les provinces et départements pour installer les démembrements de la CENI conformément à la loi 30/PR/2018 du 30 novembre 2018 portant création de ladite institution.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici