La SNE améliore ses prestations pour la période chaude à N’Djamena.

0
696

Depuis quelque temps la société nationale d’électricité (SNE) améliore de jour en jour la qualité de ses prestations à travers la ville de N’Djamena. Après tant de délestage les consommateurs vivent au rythme d’une vie moderne. Interrogé par la station nationale (RNT) sur cette question le directeur général de la SNE, Jean-Paul Mbatna a affirmé que l’amélioration de la fourniture d’électricité dans la ville de N’Djamena va durer cette fois-ci.

« Je peux vous rassurer que l’amélioration de la fourniture en électricité pour la ville de N’Djamena nous la voulons durable », a déclaré le directeur général de la SNE, Jean-Paul Mbatna. Selon lui la solution envisagée vient de la visite du président Deby à la SNE en mois d’août dernier où toutes les doléances et difficultés qui minent cette institution lui ont été présentées. Tout ce qui a permis de renforcer la capacité de production journalière en électricité dans la ville de N’Djamena sont entre autres la réparation des machines sur le site de Farcha 1 et 2, la contribution des plus hautes autorités et l’aide supplémentaire en fourniture de carburant.

Une programmation de révision des machines est en vue.

« Actuellement ce que nous attendons faire, c’est de programmer la révision de toutes nos machines pour les 24 milles heures de fonctionnement qui sont largement dépassées » Souligne JP Mbatna. Cette révision sera faite par séquence et avec l’équipe de VARSYLA l’un des partenaires de la SNE, une fois que l’approvisionnement de Djarmaya sera mis en service dans les dix (10) prochains jours.

Une révision qui selon le directeur général, Jean-Paul Mbatna vise à préparé les périodes de canicule à N’Djamena. « Nous voulons à l’approche de cette période chaude, les machines soient en capacité de production maximale. Avec la combinaison de la source de Djarmaya la stabilité va durer pour longtemps», Souhaite-t-il.

La production en électricité  dans les provinces

Les provinces ne sont pas perdues de vue dans cette politique menée par la SNE. Une tournée sera entamée d’ici le 18 janvier dans le sud précisément à Bongor, Moundou, Doba, Koumra et Sarh et en février viendra le tour de la zone du centre et le septentrionale. Au cours de cette première mission de janvier de la SNE, l’objectif ne sera pas seulement de visiter les installations mais l’équipe des mécaniciens, électroniciens et électriciens remettra en productions toutes les machines qui sont aux arrêts dans les différents sites de production de la SNE dans ces provinces. Une évaluation s’en suivra par l’équipe du directeur pour vérifier les travaux effectués dans les sites d’exploitations secondaire et régionales. L’évaluation prendra en compte les besoins commerciaux, personnel, l’activité de la production et distribution, la relation client et l’autorité locale ainsi que la sécurisation.

Le seul souci du directeur de la SNE et de son équipe, c’est de pouvoir remettre en marche toutes les installations à travers une étude des potos et des projets d’ordre national et régional pour que toutes les provinces soient alimentées en électricité.

 

 

 

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici