La Confédération Syndicale du Tchad (CST) a célébré la fête du travail

0
77

Les travailleuses et travailleurs de la Confédération Syndicale du Tchad (CST) à l’instar des autres syndicats du monde en générale et du Tchad en particulier, ont fêté également le 1er mai au Centre d’Etudes et de Formation pour le Développement (CEFOD), en présence du Ministre de la Santé Publique Aziz Mahamat Saleh.

Les militantes et les militants de la Confédération Syndicale du Tchad saisissent cette occasion pour réfléchir sur l’importance de la justice sociale et la solidarité syndicale pour un monde meilleur.

C’est à juste titre que le thème retenu cette année 2019 est « Justice sociale et solidarité syndicale pour un monde meilleur ». En effet, en cette période difficile ou les acquis des travailleurs sont menacés de toute part, justice sociale et solidarité syndicale constituent une arme sublime pour la CST.

Le président de la Confédération Syndicale du Tchad (CST), Mahamat Tahir Hassan Gouchoulaye a rappelé les 16 mesures et l’opération sur les salaires fait par le Gouvernement « il vous souviendra que le 31 Août 2016, le Gouvernement de la République du Tchad a pris de manière unilatérale les 16 mesures impopulaires qui ont porté gravement préjudice aux acquis des travailleurs. Comme cela ne suffisait pas, en janvier 2018, une coupe drastique est opérée sur les salaires des travailleurs ».

Il a ensuite ajouté que face à cette situation, toutes les confédérations syndicales, dans un élan de solidarité ont réagi vigoureusement en lançant les mots d’ordre de grève générale sur l’étendue du territoire. Cette situation a obligé le Gouvernement à ouvrir les négociations avec les centrales syndicales.

Dans leur cahier de doléance, la Plateforme Syndicale pour le Dialogue Social a demandé au Gouvernement ce qui suit: l’application intégrale de l’Accord du 14 mars 2018 entre le Gouvernement du Tchad et des Organisations Syndicales, le paiement en totalité des salaires des fonctionnaires ainsi que les pensions des retraités, l’adoption sans délai des textes relatifs à la couverture santé universelle à l’ensemble des travailleurs y compris eux du secteur informel, etc.

Le Ministre de la Santé Publique Aziz Mahamat Saleh représentant son collègue de la Fonction Publique a souligné que « le Gouvernement bien que conscient de la situation, tient à vous rappeler qu’il ira jusqu’au bout de ces actions pour satisfaire les travailleurs légaux et mettre fin aux pratiques illégales des autres catégories des travailleurs. Car ces action permettront sans nul doute de faire des économies, permettre la maitrise de la masse salariale et d’avoir une certaine stabilité financière ».

Comme chaque année le 1er mai, les travailleuses et les travailleurs célèbrent la fête du travail pour se souvenir de la lutte glorieuse menée par leurs homologues de Chicago aux Etats Unis d’Amérique à l’effet de défendre les intérêts des travailleuses et les travailleurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici