La cellule syndicale de la raffinerie de Djarmaya menace d’entrer en grève

0
109

C’est à travers un préavis de grève adressé à la direction générale de ladite raffinerie le 09 juillet dernier que, les employés de la société de raffinage de Djarmaya menacent d’aller en grève si rien n’est fait d’ici le 17 juillet prochain.

Cette annonce est faite suite à l’assemblée générale des membres de cette cellule syndicale qui revendique cinq (5) points issus de leur rencontre du 09 juillet afin d’améliorer leurs condition de travail. Après ce préavis d’une semaine, les employés très déterminé à se faire entendre, précisent qu’après l’expiration, une grève d’avertissement de trois jours sera observée si la direction ne réagit pas.

Ils ont annoncé aussi qu’après la grève d’avertissement, une grève sèche et illimitée sera lancée si l’administration ne répond pas à leurs revendications.

Selon ces employés, la société de raffinage de Djarmaya travaille avec deux grilles salariales. Une grille pour les chinois et une autre pour les tchadiens. Pourtant ils ont les mêmes volumes horaires de travail. Les employés chinois sont mieux payés que leurs collègues tchadiens, renseignent-ils. Les alaires annuels de tchadiens représentent seulement 12 milliards de FCFA contre les employés chinois qui sont à 26 milliards FCFA, ajoutent-ils.

Pour le porte-parole de la cellule syndicale de NRC, monsieur Succès Noël Satadjine, les employés de la raffinerie sont ouverts au dialogue et prêts à revenir sur la table de négociations avant d’indiquer que s’il y a des avancées dans les négociations, le préavis lancé pourrait être suspendu.

Les membres de la cellule syndicale de raffinerie de Djarmaya, soulignent que la suspension et/ou l’arrêt de la grève sera conditionnée par la signature et application immédiate et sans délai de la convention collective d’entreprise de la NRC ; l’augmentation sans conditions et sans exceptions des grades aux employés n’ayant pas bénéficié de « dons des grades » ; le déblocage immédiat et sans conditions des avancements systématiques annuels de certains camarades suspendus depuis 2012 ; les rappels des salaires de certains camarades ; et enfin le payement des congés de certains camarades.

Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici